Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au réaménagement de la place de Clichy.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 24 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif au réaménagement de la place de Clichy.

La parole est à M. Hervé BENESSIANO.

M. Hervé BENESSIANO. - Merci, Monsieur le Maire.

J?interviens au nom des élus du 17e arrondissement, et en particulier de Mme Laurence  DOUVIN et de moi-même, auxquels j?associerai M. François LEBEL, maire du 8e arrondissement. Il y a eu un engagement du Maire de Paris, en 2004, concernant cet aménagement de la place de Clichy. Il fallait la rénover et je crois que les quatre maires concernés ont trouvé très vite un terrain d?entente, aussi bien Mme de PANAFIEU, M. LEBEL, M. BRAVO que M. VAILLANT.

Nous avons trouvé un terrain d?entente, nous nous sommes mis d?accord sur quelques grands principes et un consensus s?est assez vite dégagé. Ce projet de réaménagement a été soumis à la concertation des habitants le 15 décembre 2004. A l?époque, M. BAUPIN a écarté le projet pour lancer un marché d?étude sur le réaménagement de la place ; c?était en septembre 2005. En mai 2006, les quatre maires d?arrondissement ont été de nouveau sollicités, et une nouvelle fois, ils se sont accordés sur un projet. A ce jour, quelques mini travaux ont été faits autour de la place sur des entrées et des sorties, des abaissements de trottoirs, etc.

Il était prévu que les travaux les plus sérieux commenceraient en 2008. 2008 est largement avancé. Nous n?entendons parler de rien et c?est la raison pour laquelle nous présentons ce v?u, car nous avons le sentiment que le projet est en panne pratiquement depuis décembre 2004.

Nous vous demandons aujourd?hui, à travers ce v?u, que la Ville de Paris par la voix de son adjointe puisse indiquer l?état d?avancement du projet de réaménagement de cette place de Clichy. Deuxièmement, que la Ville de Paris considère que ce dossier entre dans ses priorités, car nous avions cru que c?était le cas et cela aura comme conséquence notamment des aménagements adjacents, je pense notamment à ceux de l?avenue de Clichy et de Saint Ouen, concernant les 17e et 18e arrondissement mais quelques aménagements aussi - sans parler en leur nom - dans le 9e arrondissement. J?ai entendu souvent M. BRAVO en parler.

Enfin, nous souhaiterions que la Ville de Paris convoque sans tarder une réunion publique qui sera destinée à informer les riverains et, bien entendu, toujours dans le même esprit que depuis quatre ans, c?est-à-dire en présence des quatre maires d?arrondissement.

Voilà donc l?objet de ce voeu sur lequel nous attendons une réponse de Mme LEPETIT.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, Monsieur BENESSIANO.

La parole est à Mme LEPETIT pour répondre à ces positions.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur BENESSIANO, je vais essayer de vous convaincre de retirer votre v?u. Pourquoi ?

M. Hervé BENESSIANO. - Vous allez nous donner une date ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Oui, je suis capable de vous donner une date, même plusieurs dates car ce sont des projets ambitieux.

D?abord, je voudrais rappeler pour la bonne information de notre Conseil que des travaux ont été réalisés en 2006.

Monsieur BENESSIANO, vous les avez qualifiés de ?mini travaux?.

M. Hervé BENESSIANO. - Oui.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Alors les ?mini travaux? ont quand même un coût que je vais donner là aussi. Les ?mini travaux? ont coûté à notre collectivité à peu près 800.000 euros. Donc, les ?mini travaux? de M. BENESSIANO sont tout de même d?ampleur satisfaisante. D?abord satisfaisante pour les riverains et, comme vous l?avez dit d?ailleurs, les quatre maires d?arrondissement à l?époque, sous la houlette de l?adjoint en charge de ces questions, M. Denis BAUPIN, étaient tout à fait d?accord pour trouver que c?était des travaux intéressants et nous les avons faits en 2006.

Et, effectivement, M. le Maire de Paris s?est engagé pour un réaménagement de la place de Clichy. Il y a des études et des scénarii esquissés (trois, je m?en souviens effectivement). Je me souviens aussi que les quatre maires d?arrondissement ont été réunis à l?époque pour la présentation de ces projets - je le dis d?autant plus que je crois bien que j?y étais sans être maire d?arrondissement - et j?ai le souvenir que nous avions redemandé au service de travailler pour notamment fondre deux de ces projets en un.

Un travail a été fait. Je pense que ce travail, d?ailleurs, est en train d?être poursuivi, puisque le projet est actuellement soumis au visa des A.B.F.

Monsieur BENESSIANO, puisque quand même un certain laps de temps s?est écoulé pour cause d?élections municipales, je propose donc aujourd?hui :

- de réunir sans tarder les quatre maires d?arrondissement pour qu?ils aient tous le même niveau d?information, parce que parmi ces quatre maires, certains ont changé ;

- que nous nous mettions d?accord sur un ou deux projets que nous pourrions présenter dans la foulée aux habitants des quatre arrondissements.

Vous le voyez, nous n?avons pas perdu de temps. Nous avons fait preuve de bonne volonté concernant la modification de la circulation de la place Clichy, à la fois avec la réalisation de travaux conséquents, certes pas suffisants, en 2006, et puis à travers l?engagement du Maire de Paris dans son contrat aux Parisiens. La place de Clichy y est inscrite. Je suis sûre que nous pouvons maintenant nous entendre et je suis prête à réunir, dès que le projet sera revenu du visa des A.B.F., les quatre maires d?arrondissement pour le bien de l?ensemble des riverains et du quartier de la place Clichy.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Bien.

Monsieur BENESSIANO, étant donnée cette proposition concrète et convenable qui vous convient, retirez-vous votre v?u ?

M. Hervé BENESSIANO. - Deux remarques simplement.

La première, quand je dis ?petits travaux?, c?est parce que 800.000 euros, c?est quand même peu par rapport au projet que nous aurons à faire sur la place Clichy en elle-même qui se chiffrera, bien entendu, en millions d?euros.

Je rappellerai, juste une parenthèse, avec un petit clin d??il, que finalement c?est le montant que l?on avait place Charles-de-Gaulle.

Cela signifie pour revenir à mon v?u précédent sur Charles-de-Gaulle, vous le voyez, Madame LEPETIT, qu?il s?agissait de travaux importants, trop lourds pour un arrondissement. Merci de l?avoir précisé indirectement ici.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Il n?y a pas de pavés ! Allez, on y va !

M. Hervé BENESSIANO. - Je dis simplement d?un mot que nous maintiendrons notre v?u parce que Mme LEPETIT n?a pas totalement répondu notamment à la première partie de ce v?u sur l?état d?avancement car nous attendions des retours, des comptages, M. BAUPIN ayant pris des engagements notamment sur les flux de circulation. Sur ces points très sérieux nous n?avons jamais eu de retour, et ce, dès décembre 2006, bien avant les élections.

C?est la raison pour laquelle nous maintiendrons notre v?u.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je donne la parole à Mme la Maire du 17e arrondissement.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Rapidement, d?abord pour remercier Mme LEPETIT de proposer de réunir les quatre maires prochainement pour faire un point.

Puisque le Maire de Paris a évoqué lors d?un déjeuner une conversation que nous avions eue en tête à tête sur un autre sujet, permettez-moi donc d?évoquer celle que nous avons eue concernant ce sujet.

Lorsque je m?inquiétais, en effet, du devenir de la place Clichy, le Maire de Paris m?a bien précisé que c?était une priorité.

Je souhaiterais, Madame LEPETIT, si c?est possible, que cette réunion des quatre maires ait lieu assez rapidement maintenant, puisque l?idée est de faire un état des lieux commun de notre niveau d?information, mais surtout, que vous nous précisiez, peut-être qu?aujourd?hui vous ne le pouvez pas, mais lors de la prochaine séance du Conseil, un calendrier des travaux.

En effet, sous la mandature précédente, des études ont été faites, on a beaucoup travaillé, cela a été long à mettre en place. Dont acte.

Maintenant, ne perdons pas de temps. Vous savez aussi, Madame LEPETIT, que nous avons ce problème de requalification de l?avenue de Clichy qui n?est pas non plus négligeable et auquel il va falloir s?atteler rapidement. Je vous demande pour la prochaine fois, si c?est possible, d?avoir ces précisions.

En vous remerciant encore de la réponse que vous venez de nous faire.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame LEPETIT, un mot ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Si je vous entends bien, Madame KUSTER, vous êtes prête à retirer le v?u, alors ?

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. Je ne suis pas l?auteur du v?u.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Alors, Monsieur BENESSIANO, je vous le répète, il y aura bien évidemment présentation des projets aux quatre maires avant qu?il ne soit soumis à la concertation de nos concitoyens. Le calendrier des travaux, là, c?est pareil, cela peut être une proposition mais, à partir du moment où nous souhaitons, et j?espère que c?est le cas des élus du 17e, de la concertation, le calendrier, nous le proposerons à nos concitoyens.

Concernant l?avenue de Clichy, là aussi, nous avons des projets. Il y a eu des débuts d?étude, mais nous avions décidé en Commission, en tout cas, nous en avions discuté, que l?on n?attendait pas d?être prêts sur l?avenue de Clichy pour engager les travaux de la place de Clichy. Nous sommes bien d?accord.

Monsieur le Maire, juste une petite précision pour M. BENESSIANO, qui n?a pas bien compris ce que je disais tout à l?heure.

Quand je vous ai parlé du coût des travaux de la place Clichy, faits en 2006, c?est-à-dire 800.000 euros, c?est plus cher que les travaux à réaliser sur la place Charles-de-Gaulle, qui sont de l?ordre de 640.000 euros.

Je vous le dis, puisque vous qualifiez de ?mini-travaux? un coût plus important que celui de la place Charles-de-Gaulle !

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Monsieur BENESSIANO, retirez-vous le v?u ?

M. Hervé BENESSIANO. - Non.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.