Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au lancement d’une étude pour couvrir les voies ferrées entre la Z.A.C. Pajol et les jardins d’Eole, dans le 18e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 51 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif au lancement d?une étude pour couvrir les voies ferrées entre la Z.A.C. Pajol et les jardins d?Eole, dans le 18e arrondissement.

Mme DECORTE le présente.

Mme Roxane DECORTE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.

Je tiens à rappeler quand même que, sur la halle Pajol, on a eu de nombreux débats, de nombreuses réunions publiques où il n?était pas question de conserver les travées de la halle Pajol et qu?il y a eu le débat pour conserver les fameuses 14 travées. Jean-Pierre CAFFET, qui présidait ces réunions publiques, peut l?attester : il y a eu ?Les Verts? mais également des élus U.M.P., j?étais en première ligne, qui sont montés au créneau sur ce sujet. Je tiens à le dire.

Mme Anne HIDALGO a parlé d?ambition environnementale pour la Z.A.C. Pajol. La Z.A.C. Pajol se veut un modèle de développement durable. Nous, nous sommes dans une démarche résolument constructive et on a envie d?aller plus loin. Pour nous, il est essentiel d?engager une politique de reconquête de l?espace public, de retisser du lien dans un tissu urbain fracturé et en particulier dans les quartiers populaires de la Capitale.

D?un côté, vous avez la Z.A.C. Pajol, rue Pajol, rue Riquet, de l?autre, les jardins d?Eole, rue d?Aubervilliers, rue Riquet ; entre les deux, vous avez une fracture urbaine, un faisceau ferré.

Plusieurs étudiants en architecture ont réalisé leur mémoire sur la couverture des voies ferrées, justement sur ce lieu entre la Z.A.C. Pajol et les jardins d?Eole, donc c?est possible.

Nous émettons le v?u que la Ville de Paris lance une étude pour couvrir les voies ferrées entre la Z.A.C. Pajol et les jardins d?Eole pour qu?il y ait aussi moins de nuisances pour les habitants et les riverains. Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Madame DECORTE.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Anne HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Mme DECORTE affiche une très, très grande ambition. D?ailleurs, j?ai ici un document qui est très intéressant, qui était son projet pour le 18e dans le cadre de l?élection municipale et l?ambition de Mme DECORTE est tellement forte qu?elle allait jusqu?à construire sur les jardins d?Eole, c?est-à-dire qu?il y avait une reconquête des jardins d?Eole par des constructions.

Non, non, ce n?est pas n?importe quoi ! C?est ici, je le tiens à la disposition de ceux qui voudraient voir ce document tout à fait intéressant.

Mme Roxane DECORTE. - Ce n?est pas cela ! C?est faux !

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Ecoutez ! Il y a effectivement, de part et d?autre, un réseau ferré est entre les rues du Département et Riquet. On trouve aussi les jardins d?Eole qui sont ouverts au public, qui vont être complété par une crèche, une école de la deuxième chance.

Ce projet aujourd?hui nous paraît bien équilibré. Nous ne souhaitons pas la couverture des voies du réseau ferroviaire sur cette partie. Les contraintes et les nuisances de ce réseau ont été largement atténuées et vont encore être atténuées dans les semaines qui viennent. Il est très, très important pour nous de maintenir ce projet avec ce réseau, ce faisceau qui a été néanmoins vraiment limité dans ses contraintes.

Vous savez, la couverture d?un réseau ferroviaire, cela coûte très, très cher. Vraiment très cher ! Il y a des sites sur lesquels il n?y a pas d?autre choix que celui-là ; je pense, par exemple, à Paris-Rive gauche ; je pense à un site qui nous intéresse beaucoup, qui n?est pas encore propriété de la Ville - j?espère qu?un jour nous pourrons en acquérir des emprises -, notamment Bercy et Poniatowski sur lesquels, à l?évidence, si l?on veut aménager ces quartiers, il y aura de la couverture des voies ferrées.

Mais, sur ce projet de la Z.A.C. Pajol, nous considérons que ce n?est pas dans la couverture de ce réseau qu?il faut mettre aujourd?hui les moyens publics. Ils sont très largement mis sur les équipements publics, sur l?aménagement de ce quartier, sur l?ambition environnementale dont on a parlé précédemment. Pour ce qui est de la couverture du réseau ferroviaire, je pense qu?il faut la regarder avec discernement et la faire dans les quartiers où aucune autre solution n?est possible.

J?émets donc un avis défavorable au v?u de Mme DECORTE.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Il n?y a pas de réponse prévue, je suis désolé. Il y a une explication de vote éventuellement, mais il ne faut pas en abuser.

Madame DECORTE, rapidement, s?il vous plaît !

Mme Roxane DECORTE. - Je pensais que Mme HIDALGO n?aurait pas des petits arguments, limite malhonnêtes intellectuellement !

(Protestations sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Evitons-nous ce genre de commentaire, Madame DECORTE !

Mme Roxane DECORTE. - Attendez ! On a un v?u constructif, qui a de l?ambition pour nos quartiers.

Attendez !

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Madame DECORTE, vous n?avez pas le monopole de l?ambition pour le 18e ! En tout cas, les électeurs en ont jugé ainsi, me semble-t-il, donc s?il vous plaît, passons à autre chose !

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et du Centre et Indépendants).

Mme Roxane DECORTE. - Un électeur sur deux n?a pas voté ! Vous pouvez être fier de ce bilan ! Plus d?un électeur sur deux n?a pas voté, c?est cela, la démocratie ?

(Protestations sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

Quand on prend un document de campagne, à aucun moment il n?a été écrit dans ce document de campagne qu?il s?agissait de couvrir les jardins d?Eole et je trouve cela particulièrement malhonnête.

Quand je vous propose de couvrir les voies ferrées, vous répondez une réponse où il n?y a aucun rapport, quand on parle de ce document de campagne, c?était couvrir les voies ferrées. Ce sont des plans d?étudiants d?un jury que j?ai eu l?honneur de présider.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - ?Jardin d?Eole recouvert? !

Mme Roxane DECORTE. - Pas du tout. Ce n?est pas ce que je souhaite.

Non, ce n?est pas écrit. C?est faux.

Non, ce n?est pas ce que je souhaite.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - On peut peut-être avancer ! Madame DECORTE, s?il vous plaît !

Mme Roxane DECORTE. - Je veux bien que le directeur de cabinet de Mme HIDALGO soit l?ancien directeur de cabinet de M. VAILLANT, mais quand même !

C?est très... !

(Protestations sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Allez ! Allez ! Concentrons-nous sur le fond !

Mme Roxane DECORTE. - En tout cas, les habitants de ce secteur sauront que vous ne voulez pas couvrir les voies ferrées à cet endroit et qu?il y aura toujours plus de nuisances. C?est votre choix politique !

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci de ces explications de vote, avec un avis défavorable de l?Exécutif sur le v?u n° 51.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.