Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, DAC 76 - Subvention à la Société Historique et Archéologique du (15e) au titre de ses activités en 2008. - Montant : 1.300 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons à l?examen des projets de délibération en commençant par la 9e commission. Nous allons donc examiner le projet de délibération DAC 76 relatif à l?attribution d?une subvention de 1.300 euros à la société historique et archéologique du 15e.

La parole et à Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, nous voyons aujourd?hui passer devant nous plusieurs délibérations qui portent sur des subventions attribuées à des sociétés d?histoire implantées dans les 3e, 6e, 15e et 20e arrondissements.

Chacune d?entre elles effectue un travail remarquable et s?attache en particulier à mieux faire connaître aux Parisiens la richesse patrimoniale et historique des différents quartiers. Nous avons ainsi dans le 15e une société historique qui réalise des expositions très fréquentées, organise des visites et conférences passionnantes et participe activement aux manifestations locales. Outre les nombreuses activités qu?elle propose et le fond d?archives qu?elle constitue, cette société publie des brochures de grande qualité qui mettent en lumière l?évolution de l?arrondissement sous toutes ses formes et les multiples personnalités qui ont marqué son histoire.

Au fil des ans, la qualité de ses publications n?a cessé d?être améliorée, le revers de la médaille étant naturellement le coût d?impression qui pèse de plus en plus lourdement sur le budget de l?association. Jusqu?à présent, et depuis 1995, les responsables de la société d?histoire se sont toujours attachés à maintenir le montant des cotisations à un niveau raisonnable et n?ont jamais jugé utile de demander une augmentation de leur subvention. Or, pour la deuxième année consécutive, et en dépit de sa gestion rigoureuse, l?association enregistre un déficit qui pourrait la conduire à diminuer le rythme de ses publications. Compte tenu du dynamisme et du sérieux du travail réalisé par cette société, les élus du 15e se sont exprimés à l?unanimité en faveur d?une augmentation de la subvention.

(Mme Anne HIDALGO, première adjointe, remplace M. le Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

C?est pourquoi, Madame la Maire, nous vous proposons de porter le montant de la subvention à 1.600 euros afin de permettre à cette société de maintenir la qualité et le rythme de ses productions.

Il semblerait cependant que cette évolution ne puisse être envisagée dès 2008. Si tel est le cas, je vous prie de bien vouloir prendre en compte cette demande au demeurant modeste lorsque vous examinerez la prochaine subvention de la société d?histoire du 15e.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je donne la parole à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, au nom de la 9e Commission. - Je n?ai rien à redire sur le fond à votre intervention. Comme je l?ai dit aux élus du 15e, je n?ai qu?un souci sur la forme puisque l?association nous a fait parvenir une demande de subvention à hauteur de 1.300 euros et que nous y avons répondu. Il ne me semblerait donc pas raisonnable, ni vis-à-vis de l?association, ni vis-à-vis de notre collectivité, de pouvoir répondre en séance à une demande qui n?a pas été formulée par l?association elle-même.

Ainsi que j?ai pu le dire aux uns et aux autres, si l?association fait face aux difficultés que vous exposez, qu?elle les intègre dans la demande de subvention qu?elle va nous faire parvenir dans les semaines qui viennent pour l?année 2009, et nous l?examinerons bien évidemment avec bienveillance et ce, notamment au regard du fait que les montants concernés sont faibles.

Je demanderai en conclusion à Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE si elle est d?accord pour retirer son amendement.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Ce qui est de bon sens puisque la demande n?a pas été formulée par l?association.

Elle est d?accord. Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 76.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté (2008, DAC 76).