Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l’attribution du nom de Quatremère de Quincy à une place.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 54 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à l?attribution du nom de Quatremère de Quincy à une place de Paris.

La parole est à M. Jean-Jacques GIANNESINI pour présenter ce v?u.

M. Jean-Jacques GIANNESINI. - Je le présente en lieu et place de mon collègue M. Jean-Pierre LECOQ qui ne peut pas être présent.

Effectivement, considérons l?hommage mérité que la Ville de Paris pourrait rendre à Quatremère de Quincy, éminent théoricien, historien de l?art, esthète et élu politique parisien qui vécut de 1755 à 1849 et qui fut membre de l?Institut de France.

Il est aussi l?auteur de la transformation de l?église Sainte-Geneviève en Panthéon des Grands Hommes.

Considérons aussi qu?il a vécu jusqu?à sa mort rue de Condé, soit à l?emplacement de la nouvelle place qui pourrait lui être dédiée, que M. Christophe GIRARD a reçu récemment le Président de l?association des Amis de Quatremère de Quincy qui souhaitent que, dans ce quartier où a vécu cet homme illustre, un hommage lui soit rendu, M. Jean-Pierre LECOQ et les élus du groupe U.M.P. émettent le v?u que la petite place située à l?intersection de la rue de Condé et de la rue Crébillon soit dédiée à Quatremère de Quincy. Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIANNESINI.

M. Christophe GIRARD a la parole pour vous répondre.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - En accord avec Mme Anne HIDALGO, première adjointe, Mme Colombe BROSSEL, adjointe en charge du Patrimoine, et Mme Catherine VIEUCHARIER, c?est vraiment l?esthète et l?historien d?art, voire le théoricien, que nous avons envie de reconnaître, mais sans doute pas, comme l?a rappelé M. Romain LÉVY à très juste titre, l?homme politique puisqu?il avait des positions? Il avait rejoint le groupe des ?Cinq cents?. Il était royaliste. Je ne crois pas que dans cette Assemblée républicaine, locale, municipale, nous ayons envie de reconnaître et de célébrer le Quatremère de Quincy royaliste, mais, au contraire, en effet, l?esthète, voire l?élu parisien qu?il était, d?une certaine façon, et surtout l?historien d?art.

Cela se situe dans un quartier à l?urbanisme qui a vu naître et croître Quatremère. Il y a une logique de l?endroit géographique. Il a été membre de l?Institut de France et surtout l?auteur de la transformation de l?église Sainte-Geneviève en panthéon des grands hommes, ces deux édifices étant à quelques pas du croisement.

C?est la raison pour laquelle nous avons jugé, ensemble, que c?était une décision collective et non pas partisane de reconnaître cet historien.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - M. Sylvain GAREL souhaitait prendre la parole.

M. Sylvain GAREL. - Nous voterons ce v?u, ainsi que ces projets de délibération sur les nominations de rue, mais nous nous saisissons de cette discussion pour nous inquiéter du fait qu?il y a un gros problème avec ces nouvelles dénominations de rues.

En effet, aujourd?hui, il n?y a quasiment plus d?endroits à Paris où l?on peut baptiser de nouvelles rues puisqu?on a décidé de ne pas débaptiser les rues. Je pense que notre assemblée doit entamer une réflexion sur ce point.

L?une des pistes que nous proposons, c?est peut-être de donner des noms aux écoles primaires. Ce serait des noms différents de ceux des rues et cela permettrait d?avoir un gisement de dénominations beaucoup plus important, sinon on tombe dans le ridicule. Prendre des coins de place de 20 mètres carrés que l?on rebaptise place Dupont ou Durand, où n?habite personne. Ces places ne sont pas vraiment à l?honneur des gens que l?on cherche à honorer.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Vous n?avez pas tort de nous inviter à une prise de conscience sur la difficulté de trouver des débouchés à toutes ces propositions.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de voeu est adoptée. (2008, V. 34).