Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Revalorisation des grands boulevards (1er, 2e, 3e, 8e, 9e et 10e arrondissements). - Définition des objectifs poursuivis. - Fixation des modalités de la concertation. Mme Anne-Marie COUDERC, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mars 1997 [1996 AU 30]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 2 avril 1997.
Reçue par le représentant de l'Etat le 2 avril 1997.
Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu le Code de l'urbanisme, et notamment ses articles L. 300-1 et L.300-2 ;
Vu le Plan d'occupation des sols général de Paris approuvé le 20 novembre 1989, révisé partiellement le 21 novembre 1994 ;
Vu le projet de délibération AU 96-30, en date du 25 février 1997, par lequel M. le Maire de Paris lui propose d'approuver les objectifs poursuivis dans le cadre du projet de revalorisation des grands boulevards (1er, 2e, 3e, 8e, 9e et 10e arrondissements) et de fixer les modalités de la concertation ;
Vu la loi n° 82-1169 du 31 décembre 1982 relative à l'organisation administrative de Paris, Marseille, Lyon et des établissements publics de coopération intercommunale ;
Vu l'avis du Conseil du 1er arrondissement, en date du 24 février 1997 ;
Vu l'avis du Conseil du 2e arrondissement, en date du 18 février 1997 ;
Vu l'avis du Conseil du 3e arrondissement, en date du 18 février 1997 ;
Vu l'avis du Conseil du 8e arrondissement, en date du 17 février 1997 ;
Vu l'avis du Conseil du 9e arrondissement, en date du 21 février 1997 ;
Vu l'avis du Conseil du 10e arrondissement, en date du 24 février 1997 ;
Sur le rapport présenté par Mme Anne-Marie COUDERC, au nom de la 6e Commission,
Délibère :
Article premier.- Les objectifs poursuivis pour la revalorisation des grands boulevards :
- préserver et mettre en valeur la qualité du paysage architectural et urbain en particulier, en protégeant les immeubles les plus remarquables et en incitant fortement à la requalification des devantures commerciales et des enseignes ;
- réduire l'encombrement des trottoirs, remettre en ordre le mobilier urbain et améliorer l'ambiance nocturne du lieu ;
- conforter le dynamisme économique et redonner aux grands boulevards l'atmosphère festive, culturelle et résidentielle qu'ils ont connue dans le passé,
sont approuvés.
Ils concernent le périmètre d'études et de concertation tel que délimité en annexe n° 1 et qui comprend l'espace public des boulevards, les passages couverts et les immeubles riverains compris entre les places de la Madeleine et de la République.
Art. 2.- M. le Maire de Paris est autorisé à procéder à une concertation associant les habitants, les associations locales et les autres personnes concernées par le projet.
Les modalités de la concertation, fixées en annexe n° 2, sont approuvées.