Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’apposition d’une plaque commémorative en hommage à Yves Saint-Laurent.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2008 [2008 V. 46]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 3 juillet 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 3 juillet 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le groupe ?Centre et Indépendants? souhaite rendre hommage à Yves Saint-Laurent en faisant sien les propos de M.Pierre BERGÉ : si ?Chanel a donné la liberté aux femmes, Saint-Laurent leur a donné le pouvoir?.

Yves Saint-Laurent est né le 1er août 1936 à Oran, en Algérie. Il s?est éteint à Paris le 1er juin 2008. Après des débuts chez Dior, il crée sa première collection le 29 janvier 1962. Il rêvait d?un empire, Pierre BERGÉ lui construira. En disant lui-même adieu au monde de la mode, en octobre 2002, après 30 ans de règne sur la haute couture et le prêt-à-porter, il sonnait le glas de la Haute Couture à la française.

?La mode est un art si elle est faite par un artiste? disait Pierre BERGÉ. Il était cet artiste, ?un révolutionnaire? qui trouvait dans l?Art son intarissable inspiration. Au lendemain de la collection hiver 76 ?Ballets Russes - Opéra?, le New York Times faisait sa Une sur ?une collection révolutionnaire, qui changerait le cours de la mode dans le monde?.

Il a écrit l?une des plus belles pages du génie français. ?Il a construit une ?uvre faite d?échos et de ruptures, de clins d??il et surtout de connivences et de complicités avec les femmes. Il a toujours cru que le vêtement devait être au service de la femme et non le contraire?.

Yves Saint-Laurent a donné un nouveau visage à la mode, une nouvelle identité à la femme moderne : la femme Saint-Laurent, c?est le chic à la française, le chic à la parisienne. Sa légendaire saharienne, le tailleur pantalon, le smoking? une façon de jouer sur l?ambiguïté, à travers la ligne masculine, pour mieux mettre en valeur et redécouvrir la femme ; une femme qui ose les robes du soir, les couleurs, le c?ur ou le parfum mythique Opium.

Afin de lui rendre hommage, et sur la proposition de Mme Valérie SACHS et des élus du groupe ?Centre et Indépendants?,

Propose :

Que soit apposée une plaque commémorative sur la façade de l?hôtel particulier situé 5, avenue Marceau, dans le 16e arrondissement, dernière adresse de la maison de couture, aujourd?hui Fondation Pierre Bergé - Yves Saint-Laurent, dont le texte pourrait être le suivant :

Yves Saint-Laurent, couturier français

(1936-2008)

Une citation de Pierre BERGÉ

Et en gravure, la signature YSL associée à son c?ur fétiche

(modèle et dessin de Saint-Laurent ci-joints).