Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’égalité entre les femmes et les hommes et aux moyens du service des droits des femmes et de l’égalité.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2008 [2008 V. 79]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 juillet 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 juillet 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Parcours professionnels, écarts de rémunérations, parité politique, représentations sociales, il reste beaucoup à faire pour que l?égalité entre les femmes et les hommes soit effective. Pour que les lois qui existent soient appliquées, il est nécessaire que les représentants de l?Etat s?investissent sur tous les territoires afin de favoriser et d?appuyer la mobilisation des acteurs locaux.

Le service des droits des femmes remplit ce rôle indispensable depuis sa création. Il est composé d?un service central, aujourd?hui rattaché au Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité, et d?un réseau de déléguées régionales et de chargées de mission départementales placées sous l?autorité des préfets, au plus près des territoires.

A Paris, la délégation régionale aux Droits des Femmes et à l?Egalité et la délégation départementale parisienne aux droits des femmes, sont de bons exemples de cet investissement pour faire progresser au quotidien l?égalité entre les femmes et les hommes et de cette volonté de ne jamais lâcher prise devant les habitudes et les préjugés.

Les projets de réorganisation du service des droits des femmes et de l?égalité que l?Etat prépare dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques, aboutiront à terme à la disparition des instances déconcentrées et à la dilution des objectifs d?égalité entre les sexes.

Or, pour faire vivre les politiques de promotion de l?égalité entre les femmes et les hommes et se mettre en conformité avec les conventions internationales et les objectifs fixés par l?Union européenne, une administration spécifiquement dédiée aux questions d?égalité est nécessaire, au niveau régional et départemental. Ainsi, au moment où s?ouvre la présidence française de l?Union européenne, le projet du gouvernement va à l?encontre des préconisations et des avancées européennes.

C?est pourquoi, sur proposition de Philippe Torreton, Olga Trostiansky, Jean-Pierre Caffet, Anne Hidalgo, Gisèle Stievenard, Marinette Bache, Liliane Capelle et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparenté et Mouvement républicain et citoyen, le Conseil de Paris,

Emet le voeu :

Que le Maire de Paris interpelle le Gouvernement pour maintenir les moyens d?action du service des droits des femmes et de l?égalité et conforter sa place auprès de toutes les autres administrations.