Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux suppressions de classes dans le 20e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2008 [2008 V. 83]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 1er juillet 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 1er juillet 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Dans un contexte général de réduction de postes dans l?éducation nationale, les inquiétudes sont nombreuses dans notre arrondissement alors que se prépare la rentrée scolaire 2008.

Pour l?école élémentaire 29 Télégraphe, nous demandons une ouverture ferme correspondant aux 30 élèves de plus qu?à la rentrée scolaire 2007-2008.

Pour l?école maternelle 29 Télégraphe, nous nous opposons au blocage d?une classe sachant qu?il y a d?ores et déjà 224 inscrits donc 28 élèves par classe.

A l?école élémentaire Maryse Hilsz, nous demandons une ouverture de classe car c?est une école en ZEP qui accueillera 195 élèves. Sans cette ouverture, il y aura 28 élèves par classe avec des structures de double ou triple niveau.

A l?école maternelle de la Cour des Noues dont l?effectif global sera de 232 élèves, le rectorat veut fermer une classe : il y aura donc 33 élèves par classe. Nous demandons que les normes académiques d?encadrement soient respectées et nous exigeons donc le maintien de tous les postes.

Concernant l?école élémentaire du 293 rue des Pyrénées, l?effectif actuel prévu pour la rentrée est de 190 élèves. Si une classe était fermée, nous aurions 28 élèves par classe alors que cette école est en Zone d?éducation prioritaire et devrait avoir 25 élèves par classe.

Pour les écoles en ZEP (Zone d?éducation prioritaire), il n?est pas concevable de dépasser la norme académique de 25 enfants par classe.

L?école polyvalente Foncin qui devait ouvrir à la rentrée avec l?ouverture d?un poste en maternelle n?est pas prévue alors que 30 élèves de 2005 sont en liste d?attente. Cette école, comme celle du 166 Pelleport et celle du 5/7 tourelles, devait devenir, aux termes d?un accord entre la Ville de Paris et l?Académie, une école polyvalente. Aujourd?hui cette école est prête à accueillir sa nouvelle classe, le poste doit être créé.

A l?école polyvalente du 5-7 Tourelles, nous demandons le maintien de 8 postes (6 en maternelle et 2 en élémentaire) car 209 élèves sont d?ores et déjà inscrits.

Par ailleurs, la suppression de trois postes de soutien de lecture du cours préparatoire dans des écoles comme l?école Le Vau qui est en ZEP/REP (Réseau d?éducation prioritaire) de niveau 5 est une catastrophe pour l?apprentissage de la lecture vers les élèves qui en ont le plus besoin.

Enfin, nous déplorons la fermeture de deux classes d?initiation (CLIN) de notre arrondissement.

Le 20e qui est devenu le 2e arrondissement de Paris sur le plan démographique, selon le dernier recensement provisoire de l?INSEE, doit bénéficier de moyens conséquents pour garantir la mixité sociale et la réussite de tous les enfants de nos quartiers.

Le phénomène de paupérisation qui touche de très nombreux habitants du 20e (chômage, problèmes sociaux, suroccupation des logements, forte proportion d?habitants non francophones) accentue considérablement la nécessité pour les enfants de notre arrondissement de bénéficier des meilleures conditions de travail possibles et conséquemment de ne pas avoir à apprendre dans des classes avec un trop grand nombre d?élèves.

Sur la proposition de Mme Frédérique CALANDRA et de M. Julien BARJETON, et conformément au v?u adopté à l?unanimité du Conseil d?arrondissement du 20e le 9 juin 2008,

Emet le voeu que :

M. le Maire de Paris continue de suivre avec vigilance lasituation des écoles publiques du 20e arrondissement afin que le Nord-Est parisien, riche de sa mixité sociale et populaire, puisse accueillir tous les enfants.