Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’attribution de la dénomination “Yves Saint-Laurent” à un espace parisien.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2008 [2008 V. 45]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 1er juillet 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 1er juillet 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Créateur d?élégance, Yves Saint-Laurent regrettait, dit-on, de ne pas avoir inventé le jean. Il aimait dire que l?élégance est avant tout celle du c?ur.

Fabricant de bonheur, il a donné le pouvoir aux femmes, précédant en cela les avancées sociales.

Artiste engagé, il souhaitait aider ses contemporains à ?devenir? plutôt qu?à faire, pour mieux témoigner de leur liberté.

Homme de convictions, il a présenté, il y a tout juste vingt ans, une nouvelle collection à la Fête de l?Humanité. Dans la nuit noire, un décor noir, un mannequin noir, en tailleur pantalon noir. Un mannequin, pas une femme objet. Puis un festival de couleurs, aux alliances osées et sublimes. La couture comme une peinture, comme une sculpture. Un artiste, pas un marchand.

Couturier de l?audace, Yves Saint-Laurent a été accompagné, à l?âge de 71 ans, vers sa dernière demeure : les Jardins de Majorelle, notamment par des femmes en tailleur pantalon ou en smoking, qu?il a été le premier à oser habiller ainsi et qui lui disent merci.

C?est pourquoi, sur la proposition de M. Ian BROSSAT et des élus du Groupe Communiste,

Emet le voeu que :

?Yves Saint-Laurent? soit une dénomination attribuée à un espace parisien.