Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à la durée d'utilisation gratuite du vélib’ pour les abonnés.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2008


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 63 du groupe "Les Verts" concernant la durée d'utilisation gratuite du vélib? pour les abonnés.

Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Comme vous, je suis un utilisateur assidu de vélib?. Je vous conseille d?ailleurs, Monsieur le Maire, la lecture d'un dictionnaire du vélib? qui est paru aux éditions "Parigramme", et vous y trouverez notamment la définition du "vélibataire".

Autre lecture que je vous recommande : "Le petit traité de vélosophie", de Didier TRONCHET.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Vous mettez "vélibataire" en deux mots ou en trois mots ?

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - En un mot : "vélibataire".

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - D?accord, pas quelqu?un qui tombe par terre !

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Non. C?est une catégorie particulière d?utilisateurs de Vélib?.

Venons-en à notre sujet. Vous savez que le Conseil d'Etat a autorisé en juillet dernier l'extension de vélib? aux communes limitrophes de Paris, dans la limite d'un périmètre de 1,5 kilomètre, mettant ainsi fin à un long feuilleton juridique.

Cette extension se traduira mécaniquement par une augmentation des distances potentiellement parcourues par les abonnés à vélib?.

Par conséquent, nous pensons qu'il convient d'adapter le service offert à cet accroissement de périmètre, et, vous le savez, notamment, aujourd'hui nous avons une période de gratuité d'utilisation pour les abonnés, qui est limitée à la première demi-heure, durée qui est portée à 45 minutes dans les stations vélib?+, qui sont situées sur les hauteurs.

Avec l'extension du périmètre de vélib?, une gratuité d'usage limitée à 30 minutes risque d'être insuffisante, notamment pour les déplacements domicile/travail et elle pourrait même se révéler dissuasive pour certains usagers.

Or, nous devons, au contraire, encourager l'utilisation de Vélib?, et c'est la raison pour laquelle nous proposons d?étendre de 15 minutes supplémentaires la durée d'utilisation gratuite des Vélib?, de manière à poursuivre notre soutien au développement de l'usage du vélo à Paris et dans les communes limitrophes.

Je vous remercie, Monsieur le Maire, de votre attention.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup, Monsieur NAJDOVSKI.

Madame LEPETIT ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Oui, pourquoi pas ! Mais je pense qu'au préalable, il convient de mesurer tout de même les effets d'une telle proposition sur la régulation et la performance du système de vélos en libre service.

Je fais une proposition à la suite de ce v?u, c'est pour cela que je demanderai à M. NAJDOVSKI, s'il en est d'accord, de le retirer.

La proposition, c'est que nous puissions faire une étude pour déterminer à la fois l'opportunité et la faisabilité d'une extension de la durée d'utilisation gratuite des Vélib?. Je préfère regarder de près ce que cela implique avant de répondre favorablement à votre v?u.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Si je comprends bien, avis défavorable ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Non, demande de retrait.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Demande de retrait avant l'avis défavorable, si vous maintenez.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Je prends acte de l?engagement de Mme LEPETIT pour une étude.

Le terme "opportunité" me gêne un peu. De faisabilité et d'étude sur les conséquences que cela induit, oui ; d'opportunité, il me semble quand même qu'à partir du moment où vous étendez le périmètre de vélib? et que vous augmentez potentiellement les distances parcourues, si on veut encourager, notamment pour les déplacements domicile/travail et permettre, entre autres, à des habitants des communes limitrophes de venir travailler à Paris en utilisant le vélo plutôt qu'un autre mode de transport, on a tout intérêt à augmenter la durée d'utilisation gratuite et de la porter justement à 45 minutes.

La question de l'opportunité, me semble-t-il, n'est pas, à mon avis, discutable mais qu'il y ait une étude avec les implications financières, je veux bien. Donc, je retirerai volontiers le v?u, sachant, bien évidemment, que nous reviendrons sur cette question plus tard.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - D?accord.

Si Mme LEPETIT accepte le terme de faisabilité plutôt qu'opportunité, vous retirez votre v?u ?

Est-ce que vous acceptez, Madame ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - J?accepte, bien évidemment, "faisabilité". Si j'ai employé "opportunité", c'est juste parce qu'il est important de regarder si votre proposition ne nuit pas à la bonne rotation des vélos qui contribue, vous le savez, au succès de Vélib"'.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.