Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu en faveur de la libération du syndicaliste marocain Rachid Chrii.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2003 [2003 V. 235]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 23 décembre 2003.
Reçue par le représentant de l'Etat le 23 décembre 2003.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Rachid Chrii est en prison au Maroc depuis avril dernier. Ce syndicaliste, défenseur des droits humains, l'un des animateurs du "Comité de solidarité contre la mondialisation capitaliste" qui fait partie d'Attac Maroc, a été condamné à 18 mois de prison alors qu'il s'était interposé entre des policiers et un homme qu'ils brutalisaient.
Suite aux violences qu'il a subies alors de la part de la police, il a passé deux jours dans le coma avant d'être présenté au juge. Ses avocats ainsi que les associations marocaines de défense des droits humains ont dénoncé le caractère inéquitable de son procès.
Dans ses observations au "Comité contre la torture" de l'O.N.U., Amnesty international a mis en relation cette affaire avec la recrudescence de la torture et des persécutions politiques au Maroc.
Aussi le Conseil de Paris, sur la proposition des élu-e-s communistes demande à M. le Maire de Paris d'intervenir auprès des autorités marocaines pour la libération de Rachid Chrii.