Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la dénomination du gymnase de la Porte d'Asnières.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous abordons maintenant le v?u n° 21 relatif à la dénomination du gymnase de la Porte d'Asnières. Ce v?u a été déposé par le groupe U.M.P.P.A.

La parole est à M. STEIN.

M. Richard STEIN. - Merci, Monsieur le Maire.

Nous avons, dans le 17e, avenue de la Porte d'Asnières, un beau gymnase qui fonctionne bien et qui donne toute satisfaction. Il n'a qu?un petit manque de finition : il n?est toujours pas dénommé.

Nous avons proposé le nom de Pierre Rémond, parce que Pierre Rémond est un ancien conseiller de Paris unanimement connu, je pense, sur tous les bancs de cette Assemblée, il a été maire du 17e aimé de tous et, ce qui ne gâte rien puisqu'il s'agit d'un gymnase, il a été international de handball de haut niveau.

En tant que responsable de ce conseil de quartier, j'avais fait adopter par ledit conseil la dénomination de Pierre Rémond pour le gymnase, puis par le Conseil d'arrondissement lors de la dernière mandature. Pour des raisons diverses, tout cela s'est un peu ensablé. Sur les conseils du président VUILLERMOZ, nous avons reproposé ce v?u au Conseil d'arrondissement qui l'a également adopté et vraiment, ce ne serait que justice et un hommage mérité que de donner le nom de Pierre Rémond au gymnase de la Porte d'Asnières.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur Richard STEIN.

Le président VUILLERMOZ, qui était un excellent président, et qui est maintenant adjoint, va vous répondre.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - J'émets un avis favorable à la proposition et à ce v?u.

Je rappelle que ce v?u sera forcément transmis à la commission des dénominations et je me permets également de vous rappeler que les dénominations des équipements et lieux publics peuvent intervenir cinq ans après le décès de la personnalité concernée, et il me semble que monsieur le député-maire Pierre Rémond est décédé en juin 2004.

La Commission pourra donc statuer dans le courant de l'année 2009.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est adopté. (2008, V. 147).