Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à l’extension du tramway T3.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2008 [2008 V. 23]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 30 mai 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 30 mai 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant que :

- Le développement des transports collectifs constitue un enjeu environnemental et social déterminant ;

- Le tramway des Maréchaux, mis en service en 2006,connaît un succès considérable avec des chiffres de fréquentation dépassant les 100.000 usagers les jours de semaine ce qui représente deux fois plus d?usagers que l?ancien bus PC ;

- Ce nouveau mode de déplacement est attendu et soutenu par la population et profite dès maintenant aux Parisiens et aux Franciliens. Et qu?il a un intérêt régional en permettant d?améliorer les déplacements entre Paris et les autres villes franciliennes et contribue à réduire la pollution atmosphérique due à l?utilisation massive de l?automobile ;

- Le tramway permet également une requalification des espaces publics au bénéfice de la vie locale, de la végétalisation de l?espace public, des commerces de proximité, des piétons et des cyclistes ;

- A l?occasion de l?enquête publique en cours, des interrogations sont exprimées au sujet de l?exploitation du tramway en deux arcs et de l?organisation de la correspondance à la Porte de Vincennes ;

- Le GPRU Porte de Vincennes, qui résulte d?une large concertation avec les habitants du 12e et du 20e arrondissement, doit non seulement être respecté mais valorisé par l?arrivée du tramway étant donné son impact non négligeable ;

- L?insertion urbaine du tramway dans le quartier de la Porte de Vincennes doit être synonyme de qualité de vie pour les habitants ;

 - Le débat public sur l?extension du T3 au printemps 2006 a mis en lumière le grand intérêt pour une extension jusqu?à la Porte d?Asnières, de la part des Parisiennes et des Parisiens comme des hatibant-e-s des communes riveraines et de leurs élu-e-s (en particulier Saint-Ouen et Clichy) ;

- La délibération du STIF de septembre 2006 sur les suites à apporter au débat public sur l?extension du T3 a demandé que soient étudiées les ?conditions d?un éventuel prolongement jusqu?à la Porte d?Asnières?, ce qui a été fait par la Ville et la RATP ;

- La commission d?enquête sur l?aménagement du quartier des Batignolles a préconisé une décision ferme concernant l?extension du tramway T3 jusqu?aux Batignolles (c?est-à-dire à la Porte d?Asnières) afin d?accompagner le développement urbain du secteur ;

 - Le Maire de Paris a à plusieurs reprises interpellé le gouvernement pour permettre la réalisation de ce prolongement jusqu?à la porte d?Asnières, et a notamment saisi le Premier Ministre par une lettre en date du 22 avril dernier pour que l?Etat s?engage financièrement.

En conséquence, sur la proposition de Mme Anne LEPETIT, au nom de l?Exécutif,

Emet le voeu que :

- le tramway T3 soit prolongé jusqu?à la Porte d?Asnières en respectant le calendrier de livraison du projet jusqu?à la Porte de la Chapelle, et que l?Etat s?engage à participer à son financement ;

- le STIF et la RATP examinent toutes les alternatives possibles à une rupture de charge tant dans son principe que dans le choix de la Porte de Vincennes notamment en étudiant l?hypothèse d?une injection de rames supplémentaires en divers points du parcours ;

 - Si la coupure du tramway en deux arcs devait être confirmée à l?issue de ces études sur le Cours de Vincennes, le prolongement du T3 à la place de la Nation soit mis en ?uvre, sous réserve d?un financement supplémentaire de tous les acteurs du projet, pour améliorer l?inter modalité avec le pôle de correspondance à Nation.

- Le présent v?u soit porté à la connaissance du président du STIF ainsi qu?à la commission d?enquête chargée de l?enquête publique actuellement en cours.