Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif au renforcement des moyens de contrôle de la Préfecture de Police pour lutter contre les taxis clandestins.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2008 [2008 V. 26]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 11 juin 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 11 juin 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant l?odieux assassinat, dans la nuit du 18 au 19 avril dernier, d?une jeune femme après que celle-ci fut montée, à la sortie d?une discothèque parisienne, dans ce qu?elle croyait être un taxi ;

Considérant que, récemment encore (le 9 mai dernier), une nouvelle affaire de taxi clandestin a défrayé la chronique avec, grâce aux services de police, aucune conséquence puisque le suspect a été interpellé à 4 h du matin, à l?angle de la rue de Rivoli et de la rue Saint Florentin, alors qu?il transportait six voyageurs pris en charge à la sortie d?une autre boîte de nuit ;

Considérant que deux enquêtes sont en cours pour des viols commis par de prétendus chauffeurs de taxis ;

Considérant l?inquiétude légitime des usagers ;

Considérant qu?en 2007, la police aux frontières a interpellé 74 chauffeurs clandestins près des aéroports parisiens ;

Considérant que la Chambre syndicale des taxis parisiens évalue entre 200 et 1.000 le nombre de faux taxis circulant à Paris et dans les aéroports parisiens ;

Considérant que le groupe de police ?taxi, transport de personnes? de la Préfecture de Police ne compte qu?une quinzaine de fonctionnaires pour contrôler 45.000 véhicules, soit 15.000 taxis et 30.000 véhicules de remise (transport de personnes) ;

Sur la proposition de M. Philippe GOUJON, M. Eric HELARD et des élus du groupe UMPPA du Conseil de Paris,

Emet le voeu que :

Les effectifs et les moyens de la Préfecture de Police, dédiés au contrôle des taxis parisiens, soient significativement renforcés.