Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe M.R.C. relatif à la campagne de communication sur les déplacements à Vélib’.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2008


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - On passe donc au v?u suivant. Le v?u n° 64 du groupe du Mouvement républicain et citoyen, relatif à la campagne de communication sur les déplacements à Vélib?.

La parole est à Mme Marinette BACHE, présidente du groupe.

Mme Marinette BACHE. - Merci, Monsieur le Maire.

La Ville de Paris soutient la campagne effectuée par la sécurité routière. Cette campagne prend en compte l'ensemble des usagers : automobilistes, poids lourds, cyclistes, motorisés ou non, piétons.

Je m'attarderai un petit peu sur les cyclistes car, si l'augmentation du nombre d'accidents est sans commune mesure avec l'augmentation du nombre de cyclistes, la Ville de Paris n'ignore pas la gravité de ces accidents. En effet, en ce qui concerne les cyclistes, les dégâts ne se limitent pas à quelques tôles froissées.

C'est la raison pour laquelle la Ville de Paris mettra en place à partir du 15 décembre prochain des séances de formation permettant aux usagers de circuler mieux.

Dans le cadre de cette campagne, la Municipalité distribue des dépliants dans les mairies d?arrondissement et, pour les personnes munies d?un outil informatique, il est également possible de s'informer sur Paris.fr.

Il nous a semblé cependant utile à la fois de prendre en compte le fait que tous les Parisiens ne sont pas forcément équipés d'outil informatique et de considérer que les utilisateurs de vélib? sont particulièrement exposés, d'autant plus qu'ils sont quelquefois novices en matière de vélo à Paris.

C'est pourquoi les élus du groupe M.R.C. demandent, à travers le dépôt de ce v?u, à la Municipalité de prévoir la mise en place, à proximité des bornes vélib?, d'un panneau d'affichage rappelant les règles de sécurité essentielles pour les usagers de ce type de transport, telles que d'indiquer les changements de direction à l'aide de son bras, de faire attention aux angles morts, de s'arrêter aux feux rouges ou encore de descendre du vélo pour emprunter les passages piétons et même les trottoirs, Madame la Maire.

Nous souhaitons également, comme cela a été fait il y a quelque temps, la relance d'une campagne d'affichage promouvant plus généralement la vigilance des automobilistes et des utilisateurs de vélo.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Mme LEPETIT a la parole.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Oui. Je voudrais répondre à Marinette BACHE sur les deux propositions qui sont dans le v?u.

La première ne me pose aucun problème dans la mesure où nous le faisons déjà. Lorsqu'un utilisateur souscrit à un abonnement, il y a un certain nombre de recommandations et de conseils qui lui sont délivrés. De plus, votre v?u est en partie exaucé, si je puis dire, puisque nous allons très prochainement mettre à jour le visuel du guidon sur le Vélib?, à l'attention du conducteur, sur les dangers liés aux angles morts. Nous avons choisi cet axe-là parce qu'on ne peut pas mettre toutes les informations. Comme cet angle mort des poids lourds est un véritable problème pour tous les cyclistes, nous avons décidé d'accentuer la prévention particulièrement sur ce sujet.

En revanche, sur votre deuxième proposition, le fait que cela s'arrête aux automobilistes et aux utilisateurs de Vélib? me gêne un peu parce que je pense qu'une campagne de communication sur ce thème doit être adressée à tout le monde, à tous les usagers de la voirie. Vous le savez, je l'ai souvent dit, on peut être à la fois automobiliste, piéton, cycliste, conducteur de deux-roues motorisés... Bref, dans le même temps, la même vie, le même mois. Par conséquent, je pense qu'une bonne campagne doit s'adresser à chacun d'entre nous.

Je vous fais une proposition, Marinette BACHE, si vous en êtes d'accord, sur votre deuxième point pour qu'on puisse écrire qu'une deuxième campagne promouvant la vigilance de l'ensemble des usagers de l'espace public soit mise en place rapidement. On remplacerait "des automobilistes et des utilisateurs de Vélib?" par "de l'ensemble des usagers de l'espace public".

Si vous êtes d'accord, je suis pour qu'on adopte ce v?u.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u ainsi amendé assorti d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Êtes-vous d'accord ?

Mme Marinette BACHE. - Il n'y a aucun problème ! Nous demandons moins, vous nous donnez plus ! Nous acceptons, bien sûr, votre amendement.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Le contraire m'aurait, évidemment, surpris. Pardon d'avoir lu dans vos pensées, mais je connais votre état d'esprit positif !

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le voeu amendé est adopté. (2008, V. 164).