Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

135 - QOC 2003-45 Question de M. Christophe LEKIEFFRE à M. le Maire de Paris et à M. le Préfet de police relative à l'étude sur le projet de double sens pour la partie ouest des grands boulevards (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2003


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE interroge à nouveau M. le Maire de Paris et M. le Préfet de police sur le devenir des Grands boulevards, n'ayant reçu aucune réponse à sa question posée lors du Conseil de Paris en date du 18 novembre.
En 2001, une étude était en cours concernant le projet de double sens. Une concertation avec les élus des arrondissements concernés ainsi que les associations, devait se tenir début 2002, avant qu'une décision soit prise par la Ville et la Préfecture de police.
Aujourd'hui, M. Christophe LEKIEFFRE demande à M. le Maire de Paris les résultats de cette étude pour la partie ouest des Grands Boulevards, ayant lu dans la presse que le coup d'envoi des travaux de réhabilitation des boulevards de Clichy et de Rochechouart, avait été donné le 25 novembre."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"L'appellation "Grands boulevards" ne vise pas les boulevards de Clichy et de Rochechouart mais seulement les boulevards entourant les quartiers centraux de la rive droite à l'emplacement de l'enceinte de Charles V.
En 2002, la concertation avec les maires d'arrondissement concernés a conduit à remettre en cause les hypothèses qui avaient présidé aux études de mise à double sens de ces boulevards entre la place de la République et le carrefour Richelieu-Drouot. En particulier, a été abandonnée l'idée d'associer cette mesure à la mise à double sens de l'axe Quatre-Septembre/Réaumur/Temple.
De nouvelles études ont donc été lancées pour évaluer les conséquences de ces demandes et intégrer les objectifs de la Municipalité :
- sécurité et confort des piétons ;
- performance des lignes de bus et en particulier la ligne 20, prévue dans le réseau Mobilien ;
- sécurisation d'itinéraires cyclables continus."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Le projet de mise en double sens de circulation des "Grands boulevards" a été étudié en 1999 pour remédier aux nuisances dues à un trafic rapide et bruyant sur un axe large et en ligne droite, et favoriser ainsi, pour les secteurs traversés une dynamique nouvelle sur les plans festif, économique et culturel.
Pour mieux apprécier l'impact du projet, la Préfecture de police, après avoir donné un accord de principe, avait saisi fin 2000 les maires des quatre arrondissements concernés. Lors de cette consultation, plusieurs observations ont été émises et ont nécessité des études complémentaires par les services de la Ville.
Depuis lors, aucun nouvel élément sur l'état d'avancement du projet n'a été officiellement transmis à la Préfecture de police.
La loi du 27 février 2002 n° 2002-276 relative à la démocratie de proximité a effectivement opéré un transfert de compétence du Préfet de police au Maire de Paris. Toutefois, la préfecture de police reste compétente sur les "Grands boulevards" en vertu du décret n° 2002-810 du 2 mai 2002 relatif à l'exercice du pouvoir des polices en matière de circulation et de stationnement à Paris."