Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

122 - QOC 2003-31 Question de Mme Roxane DECORTE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris concernant la saleté des rues des 18e et 19e arrondissements, et en particulier dans les quartiers "Chapelle", "Goutte-d'Or" et "Villette"

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2003


Libellé de la question :
"Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe U.M.P. ont attiré à chaque Conseil de Paris, depuis septembre 2001, l'attention de M. le Maire de Paris sur la saleté des rues dans les 18e et 19e arrondissements et particulièrement dans les secteurs les plus populaires comme les quartiers la Chapelle, Goutte-d'Or et Villette. En vain... Ils souhaitent à nouveau attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur le mécontentement des habitants des 18e et 19e arrondissements consécutif à la saleté des rues. Des papiers, des emballages, des déjections canines, des seringues, des préservatifs, des déchets ménagers, les gravats consécutifs aux travaux des particuliers jonchent les trottoirs et la rue et les objets encombrants y trouvent une nouvelle vie. Il demeure possible de déposer des ordures ou d'uriner sur la voie publique sans qu'aucune autorité n'y trouve à redire. Le week-end et le lundi, c'est véritablement le chaos. Des habitants signalent même la présence de rats.
Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe U.M.P. souhaitent connaître le nombre de procès-verbaux établis pour chaque quartier du 18e et du 19e arrondissement depuis le lancement de la nouvelle campagne et le nombre de ces mêmes procès-verbaux par quartier auparavant."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"En 2002, la communication en matière de propreté a été marquée par deux temps fort : le printemps avec une campagne particulièrement axée sur le traitement de la pollution canine et la rentrée 2002 avec une campagne de propreté qui rappelait bien entendu l'obligation du ramassage des pollutions canines, mais évoquait beaucoup plus largement la nécessité d'adopter les bons gestes pour conserver un espace public plus agréable. En outre, la distribution du guide pratique de la propreté dans tous les foyers parisiens, en fin d'année, a renforcé les actions déjà menées par voie d'affichage.
L'information ayant été largement véhiculée, un renforcement de la verbalisation a effectivement été opéré par les agents du centre d'action pour la propreté de Paris.
Il est important de préciser que l'outil statistique dont dispose actuellement le service concerné permet des analyses à l'échelle de l'arrondissement et non du quartier. Dès 2003, des chiffres déclinés par quartier seront établis.
Ainsi, le nombre de procès verbaux établis du 1er septembre dernier au 31 décembre 2002 (soit depuis le début de la dernière campagne d'affiches) est de :
- 509 pour le 18e arrondissement ;
- 422 pour le 19e arrondissement, soit 931 procès-verbaux au total.
A titre de référence, le nombre de procès verbaux établis entre le 1er septembre 2001 et le 31 décembre 2001, a été de :
- 354 pour le 18e arrondissement ;
- 185 pour le 19e arrondissement, soit au total 539 verbalisations.
La forte augmentation, appréciée sur les mêmes périodes de référence de 2001 et de 2002, traduit donc bien les efforts menés en ce sens.
Par ailleurs, je vous confirme que les quartiers que vous citez font l'objet de toute l'attention des services de la D.P.E. Des résultats tangibles seront rapidement perceptibles sur le terrain grâce à l'augmentation des moyens affectés à ces secteurs et à la réorganisation profonde de l'organisation et des méthodes de travail des agents.
Le 19e arrondissement a ainsi été récemment désigné arrondissement pilote dans le cadre de la réforme de la D.P.E. Un contrat de service sera conclu, sur la base des priorités exprimées par le maire du 19e arrondissement, en fonction des problématiques propres des différents quartiers en matière de propreté.
Un contrat analogue signé avec le mairie du 18e arrondissement devrait voir le jour en avril 2003."