Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

73 - Adoption par un vote d'ensemble de l'Assemblée des projets de délibération n'ayant pas donné lieu à inscription

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je vous propose à présent de nous prononcer par un vote à main levée sur l'ensemble des projets de délibération n'ayant pas fait l'objet d'une inscription.
Monsieur LEGARET...
M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Avant de passer au vote, je vous demande de faire application de l'article 7 du règlement et de faire préalablement une vérification du quorum.
Je vous en remercie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je ne sais pas ce que vous souhaitez faire, si c'est véritablement aider notre Assemblée à conclure et voter les délibérations attendues par les Parisiens ou si vous avez d'autres finalités.
Si l'on fait application, comme vous le demandez maintenant, de l'article 7, il n'y aura pas de vote de toutes ces délibérations et nous reprendrons la séance à 15 heures pour poursuivre cette séance que nous pourrions lever maintenant car je vous annonce ici, mes chers collègues, que suite à une décision de l'ensemble des Présidents de groupe et en conférence d'organisation, il a été décidé de répondre par écrit aux questions orales.
M. LEGARET faisant sa proposition d'application de l'article 7, il va nous obliger à revenir cet après-midi pour le vote de l'ensemble des délibérations.
Merci, Monsieur LEGARET, nous appliquons l'article 7 et vous remercions de faciliter les travaux de notre Assemblée.
Monsieur VUILLERMOZ, vous avez la parole.
M. Jean VUILLERMOZ. - Un mot car nous serons amenés à revenir cet après-midi.
Je vous demande de bien vouloir excuser le groupe communiste qui ne pourra pas être là cet après-midi ; nous serons aux obsèques d'Henri KRASUCKI cet après-midi.
Je voulais lui rendre un hommage : c'est un homme qui laissera sa trace dans l'histoire de notre pays, un grand homme, un grand Parisien. Issu de l'immigration, il a vécu à Belleville et dans le 19e arrondissement. Ce fut un grand résistant, juif, déporté, un des représentants les plus brillants de cette génération qui a beaucoup compté pour le mouvement ouvrier à Paris. Ce fut un grand syndicaliste, un communiste, il ne ménageait pas sa peine pour discuter autour de lui dans sa cité.
C'est dans ces conditions, Madame la Maire, que je vous demanderai de bien vouloir excuser le groupe communiste qui ne sera pas présent cet après-midi.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci pour ces informations et nous nous associons à l'hommage que vous voulez rendre à M. KRASUCKI.
M. Jérôme COUMET. - Je souhaite m'adresser à M. LEGARET : eu égard aux informations qu'il ne devait pas posséder et qui rendent difficiles la convocation de notre Conseil cet après-midi, ce qui exclurait la présence du groupe entier de notre majorité, je demande instamment à M. LEGARET de revenir sur sa demande de vérification du quorum pour permettre la clôture de nos travaux dans de bonnes conditions.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous avons travaillé sérieusement. Les travaux se sont bien déroulés, nous avons pu avancer sur des dossiers difficiles sur lesquels il y a des attentes des Parisiens. Il y a aussi les obsèques de M. KRASUCKI, auxquels un groupe important de notre Assemblée sera présent cet après-midi.
Je vous propose donc de ne pas tenir compte de la demande de vérification du quorum et de procéder au vote afin de libérer notre Assemblée d'une séance qui ne serait qu'une séance liée à un souci de retarder les travaux de notre Assemblée.
Je vous invite donc, mes chers collègues, de vous prononcer, à main levée, par un vote global d'approbation sur les projets de délibération n'ayant pas donné lieu à inscription.
Ces projets de délibération sont adoptés et leur liste sera, selon l'usage, annexée au procès-verbal intégral de la présente séance.