Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

128 - QOC 2003-38 Question de Mme Dominique BAUD à M. le Préfet de police relative à la suppression de l'aire de livraison devant les crèches Firmin-Marbeau et Fourcade situées 29, rue du Général-Beuret (15e), du fait du plan "Vigipirate"

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2003


Libellé de la question :
"Le plan "Vigipirate" a établi comme le prévoit la loi, un périmètre de sécurité autour desdites crèches, et il doit être respecté par tous.
Cette suppression a eu néanmoins un inconvénient majeur s'agissant notamment des livraisons nécessaires à la bonne marche d'une crèche, ne serait-ce qu'en produits d'alimentation. En effet, de ce fait, les livreurs ne peuvent plus que stationner au milieu de la rue ou devant une entrée de parking et deviennent de ce fait gênants et sont régulièrement verbalisés.
Parallèlement, des voitures se garent impunément dans l'espace du périmètre de sécurité le soir venu, en toute impunité.
C'est pourquoi, Mme Dominique BAUD demande à M. le Préfet de police de bien vouloir, d'une part proposer une solution afin que les crèches puissent être livrées régulièrement et à des heures normales (et non à 7 heures 30 le matin, lors de l'accueil des enfants et à un moment où le personnel est de fait en nombre réduit) sans que les livreurs soient verbalisés le temps de décharger.
D'autre part, et dans un souci tant de sécurité que d'équité, que les propriétaires des voitures qui se permettent de s'introduire dans ce même périmètre de sécurité, même pendant la nuit, soient sanctionnés.
La proximité du commissariat de la rue de Vaugirard devrait permettre une surveillance accrue sans trop de difficulté."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Considérant qu'il convenait, pour des raisons de sécurité, de maintenir dégagés en permanence les abords des établissements scolaires et de garde d'enfants, il a été décidé en concertation avec la Mairie de Paris et les responsables des établissements, d'interdire le stationnement et l'arrêt de véhicules au droit de ces établissements.
Pour faire respecter cette réglementation, les services de la Mairie ont procédé à des élargissements de trottoirs et à la mise en place de barrières de sécurité.
S'agissant plus particulièrement des crèches situées rue du Général-Beuret à Paris 15e, l'interdiction d'arrêt s'applique au droit du n° 29 de cette voie. Cela a engendré la suppression de la zone de livraisons matérialisée à cet endroit et la mise en place de barrières de type "Vauban" ancrées dans la chaussée.
En ce qui concerne la suppression de la zone de livraisons, il a été adressé à la Mairie de Paris une proposition tendant à la création d'une zone de livraisons, en amont de l'entrée du parking du n° 25, pour faciliter l'arrêt de véhicules pour le chargement et déchargement de marchandises ou pour la montée et la descente de passagers.
S'agissant des véhicules stationnés en infraction, je puis vous assurer qu'ils font l'objet de verbalisation voire d'enlèvement."