Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

G Vœu relatif à la situation de l’AP-HP.

Déliberation/ Conseil général/ Février 2010 [2010 V 6]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le19 février 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 19 février 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant le plan d?économies comptables imposé par le Ministère de la santé à l?AP-HP ;

Considérant les 3 à 4.000 postes de médecins, de soignants, de para-médicaux, d?administratifs ou d?ouvriers sur le point d?être supprimés à l?AP-HP, en tentant de faire croire à la population francilienne que cette diminution d?effectifs ne se ressentira pas sur la qualité des soins et que ?moderniser en regroupant revient souvent moins cher que rénover? ;

Considérant les regroupements de services prévus d?ici 2020 dans le milieu hospitalier et plus particulièrement à l?AP-HP ;

Considérant que le gouvernement, sous le prétexte de permettre à tous de pouvoir accéder à des soins de qualités, tente de masquer sa volonté de privatiser notre système de santé et d?instaurer un régime de soins à plusieurs vitesses ;

Considérant le malaise généralisé du personnel dénoncé par les organisations syndicales comme pouvant aller jusqu?au suicide ;

Considérant que le temps de travail de certains agents s?élève à 48h par semaine, ce qui nuit à la qualité des soins prodigués aux patients comme à la santé des personnels, et que cette massive suppression de postes accentuera ce phénomène ;

Considérant les nombreuses restructurations déjà opérées au sein des hôpitaux de l?AP-HP ;

Sur la proposition de Mme Marinette BACHE, Mme Liliane CAPELLE et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparents,

Emet le voeu :

-que le Maire de Paris demande fermement à Roselyne BACHELOT, Ministre de la santé de maintenir le niveau actuel d?emplois de l?AP-HP, afin de conserver une qualité de soins hospitaliers à Paris.