Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

108 - QOC 2003-17 Question de Mme Françoise de PANAFIEU à M. le Maire de Paris au sujet de la situation actuelle le long du couloir d'autobus de la Petite Ceinture, boulevard Gouvion-Saint-Cyr (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2003


Libellé de la question :
"La création d'un couloir d'autobus protégé a créé des effets induits pour les piétons et les nombreux commerces côté pair du boulevard Gouvion-Saint-Cyr.
Avant les travaux de mise en site propre des autobus sur la rocade Nord réalisés au cours de l'été 2001 (sans aucune concertation auprès de la population et des élus) les véhicules stationnaient le long du trottoir du boulevard Gouvion-Saint-Cyr, côté pair entre la porte de Champerret et la rue Claude-Debussy.
La création d'un séparateur sur la chaussée a entraîné la suppression du stationnement le long du boulevard.
La largeur limitée du trottoir (1,90 mètre) et l'absence de la protection que constituaient les véhicules en stationnement ont pour conséquence - lors des périodes de pluie ou durant les moments d'écoulement de l'eau dans les caniveaux pour le nettoyage - que les vitrines et les piétons sont aspergés par le passage des autobus et des taxis.
Malgré la création d'une bouche d'évacuation d'eau usée supplémentaire, les nuisances perdurent et génèrent de plus en plus de mécontentement de la part des commerçants, des riverains et des piétons.
Tous demandent la suppression des couloirs le long de ce petit tronçon à la sortie du souterrain. Est-il à ce point impensable de reconsidérer une situation qui entraîne tant de gêne pour les piétons et tant de dégradations pour les commerçants ?"
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"A la suite de la mise en place du séparateur le long du boulevard Gouvion-Saint-Cyr, côté pair entre l'avenue de la Porte-de-Champerret et la rue Claude-Debussy, il a été constaté, lors des périodes de pluies ou pendant l'écoulement de l'eau dans les caniveaux pour le nettoyage, que le trottoir était régulièrement éclaboussé, gênant, de ce fait, les passants et les riverains.
Pour résoudre ce problème, la R.A.T.P. ainsi que les Directions de la Protection et de l'Environnement et de la Voirie et des Déplacements ont été sollicitées.
Ainsi, a-t-il été demandé aux machinistes de la R.A.T.P. d'appliquer des consignes strictes, de vitesse limitée sur cette voie en descente, et de conduite en évitant le caniveau sur tout le tronçon. Ces instructions ont été réitérées à plusieurs reprises.
Il a été par ailleurs, demandé à la Direction de la Protection de l'Environnement de nettoyer à sec le caniveau longeant le boulevard Gouvion-Saint-Cyr sans avoir recours à la bouche de lavage située en amont du bief. Cette consigne a toujours été scrupuleusement respectée.
Enfin, pour éviter que l'eau, les jours de pluie, se collecte en flaque le long du trottoir, une bouche d'égout supplémentaire a été mise en place, à mi-chemin des extrémités entre les n° 12 et 16 du boulevard Gouvion-Saint-Cyr, afin d'ingérer le débit d'eau du caniveau.
A ce jour, l'ensemble des mesures mises en ?uvre pour résorber le phénomène des projections d'eau semble avoir considérablement réduit les nuisances constatées.
Ainsi, dans les zones où les problèmes persistent, les barrières le long des trottoirs vont être rendues étanches par la pose de plaques de tôle pleine.
En outre, le maintien du couloir bus s'avère nécessaire pour favoriser la régularité et la vitesse commerciale de la ligne PC 3."