Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

11 - 2003, ASES 187 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de souscrire un avenant à la convention signée avec l'association "Cultures du coeur" pour son action d'insertion par la culture au profit de familles défavorisées, notamment d'allocataires parisiens du R.M.I. et leurs ayants droit, dans les sites de la Politique de la ville

Débat/ Conseil général/ Septembre 2003


V?u déposé par Mme Véronique DUBARRY au nom du groupe "Les Verts" concernant la distribution de places de spectacles gratuites.
M. Christian SAUTTER, président. - Nous examinons à présent le projet de délibération ASES 187 G sur lequel un voeu a été déposé par le groupe "Les Verts" et qui porte le n° 2 dans le fascicule.
Le projet concerne l'association "Cultures du c?ur" qui pratique une action d'insertion par la culture au profit de familles défavorisées.
Mme DUBARRY va nous présenter le voeu et la réponse lui sera apportée soit par Mme STAMBOULI, soit par Mme STIEVENARD.
Vous avez la parole, Madame DUBARRY.
Mme Véronique DUBARRY. - Je peux tout de même poser la question, on verra bien qui répondra ensuite.
L'association "Cultures du c?ur" redistribue des places de spectacle gratuites offertes par les professionnels et les entreprises culturelles et sportives aux personnes démunies par l'intermédiaire de différentes structures : associations, centres sociaux et culturels, C.H.R.S... Ainsi, l'accès à la culture dont sont souvent éloignées les personnes les plus démunies se trouve facilité.
Comme le souligne le projet de délibération qui nous est proposé aujourd'hui, il s'agit donc d'une démarche dynamique de remotivation visant à les aider dans leur parcours d'insertion.
L'association "Cultures du c?ur" démontre que la lutte contre l'exclusion passe aussi par une reconnaissance du droit à la culture et aux loisirs.
Or, les groupes politiques du Conseil de Paris bénéficient régulièrement de nombreuses places pour des spectacles ou des événements sportifs, et ce en nombre important.
D'après ce que je sais, de ce que j'ai pu constater ou de ce qu'on a pu me rapporter, elles sont assez peu utilisées.
C'est donc la raison pour laquelle le groupe "Les Verts" a déposé ce voeu afin d'accompagner l'action du Département en faveur des associations.
Je vous en donne lecture :
"Le Conseil de Paris émet le voeu que la moitié des places réservées aux groupes politiques du Conseil de Paris soit reversée à l'association "Cultures du c?ur" ou à d'autres associations humanitaires afin qu'elles puissent toucher un plus grand nombre de bénéficiaires".
Je vous remercie.
M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame DUBARRY.
La question est claire et Mme STAMBOULI va vous répondre.
Mme Mylène STAMBOULI, vice-présidente, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Président.
Lors de notre débat en 6e Commission, chacun a évoqué les pratiques qui ont lieu soit dans les mairies d'arrondissement, qui sont aussi destinataires de places, soit au sein de certains groupes politiques.
Beaucoup d'élus ont fait part effectivement de la distribution de ces places auprès d'associations qu'ils connaissent localement ou de personnes qui profitent ainsi d'une sortie ou d'une manifestation sportive.
Il faut indiquer, au nom de l'Exécutif, qu'il est difficile de décider à la place des groupes politiques.
Certains groupes pratiquent déjà ce type de distribution, d'autres ne le font pas. Je crois qu'il appartient aussi, à un moment, à chacun de prendre des positions claires en ce qui concerne ce problème.
L'association "Cultures du c?ur" en tout cas bénéficie de milliers de places et fait un réel travail d'insertion. C'est pourquoi nous avons ajouté en Commission d'autres associations humanitaires car, effectivement, "Cultures du c?ur" n'est pas la seule à pouvoir distribuer ces places.
Il faut encourager la participation des personnes démunies à des sorties culturelles et sportives.
Je donnerai, avec la réserve que j'émets sur la pratique et l'autonomie de chaque groupe politique, un avis positif au nom de l'Exécutif.
M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame STAMBOULI.
C'est comme ce matin, l'esprit du voeu reçoit un avis favorable de l'Exécutif.
Je mets aux voix, à main levée, ce voeu qui a recueilli un avis favorable de l'Exécutif.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le voeu est adopté. (2003, V. 4 G).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 187 G.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 187 G).