Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au dispositif A.J.I. (Antennes Jeunes Informations).

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2001 [2001 V. 80]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 16 janvier 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 16 janvier 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Partant du constat que "dans les grands ensemble immobiliers "sensibles" de Paris, la situation familiale et sociale des jeunes est souvent très précaire et que les risques de dérapage vers la délinquance sont accentués par le désoeuvrement, la toxicomanie et la marginalisation" (Rapport 2000 sur le Fonctionnement des Antennes "AJI" - DPP, la Ville de Paris (DPP) a depuis 1989, mis en place un réseau d'antennes "Action Jeunes Informations", implantées dans les quartiers parisiens identifiés comme étant les plus sensibles.
Les AJI, souvent seuls lieux d'accueil ouverts sur les quartiers, deviennent dans bien des cas "des soupapes de sécurité" de ces quartiers ne permettant plus un vrai travail de fond mais plutôt une gestion de l'urgence afin d'éviter les débordements de violence. Les animateurs et ALMS travaillent dans des conditions extrêmement difficiles (menaces, injures, vandalisme, etc.). La fermeture des AJI dans le 10e et le 19e, la future fermeture de celle du 14e en sont la conséquence.
Au regard tant des objectifs attendus : "assurer un rôle d'accueil, de conseil et d'accompagnement, contribuer à l'insertion sociale des jeunes, réduire la tension au sein des grands ensembles" que de l'évolution socio-économique de ces quartiers et des difficultés que rencontrent la plupart des AJI à fonctionner,
Sur proposition de Mme Véronique DUBARRY et des membres du groupe Les Verts,

Emet le v?u :

- Que soit revu dans son ensemble ce dispositif qui date de plus de 10 ans,
- Que soit menée une réflexion commune sur son devenir, qui doit passer par une revalorisation des responsables d'antennes, des ALMS (emplois jeunes) par une meilleure formation ; par une redéfinition des objectifs et missions, qui soit en adéquation avec les antennes et les moyens, par une ouverture du dispositif à d'autres directions de la ville : DASES, DJS, Politique de la Ville...