Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

67- QOC 96-298 Question de MM. Pierre MANSAT, Henri MALBERG et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris à propos de la nature des équipements prévus pour le gymnase de la rue Le Vau (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. -La question suivante de MM. MANSAT et MALBERG à M. le Maire de Paris concerne la nature des équipements prévus pour le gymnase de la rue Le Vau (20e).
En voici le texte :
"Après plus de 20 années d'action des habitants et associations du quartier, la construction d'un gymnase, rue Le Vau (20e), a été obtenue.
MM. Pierre MANSAT, Henri MALBERG et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur communiquer la nature des équipements prévus dans ce gymnase ainsi que les délais de réalisation.
Ils lui rappellent que, contrairement à ses engagements formels, aucune concertation n'a eu lieu concernant la nature des équipements. En outre, la construction entraînant la destruction d'un terrain libre qui permettait aux jeunes du quartier de jouer au ballon, ces mêmes engagements prévoyaient la réalisation concomitante d'un terrain libre de jeux, ce qui n'est pas le cas actuellement : comment M. le Maire de Paris compte-t-il remédier à cette situation ?"
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
Il est totalement inexact d'affirmer que le projet de construction du gymnase rue Le Vau n'a fait l'objet d'aucune concertation.
En effet, dès la phase de conception du projet, M. BARIANI, alors maire du 20e arrondissement avait tenu à assurer une large information auprès des habitants de l'arrondissement et des riverains de l'évolution des études et du contenu du projet qui a été finalement retenu.
Cet équipement répond ainsi aux demandes nombreuses qui avaient été formulées par les associations de quartier, les parents des élèves des groupes scolaires voisins et des élus de l'arrondissement de l'ancienne opposition.
Les installations réalisées dans le nouveau bâtiment correspondent aux besoins explicites des clubs et des scolaires. Le gymnase permettra à cet égard d'accueillir l'ensemble des jeux de ballons intérieurs (hand-ball, volley-ball, basket-ball, etc.) mais aussi d'autres sports comme la gymnastique, le badminton...
Le bâtiment comprendra également des locaux vestiaires et sanitaires, ainsi que des locaux de rangements et des locaux techniques.
Cet équipement qui recevra, hors périodes scolaires, des associations et clubs sportifs, devrait ouvrir à la rentrée scolaire de 1996.
Pour réaliser un ouvrage de qualité, la Direction de la Jeunesse et des Sports avec l'aide de la Direction de l'Architecture, a d'ailleurs mis en place une procédure d'appel d'offres sur performance afin de pouvoir construire dans les meilleures conditions de qualité et de prix, tout en permettant une insertion du bâtiment dans le site qui respecte les qualités architecturales attendues pour un équipement public.
Enfin, le nouveau gymnase ayant été construit sur l'emprise de l'ancien T.E.P. Le Vau, les activités qui s'exerçaient sur ce T.E.P. ont été transférées par la Ville de Paris, dès l'été 1995, dans le square Léon-Frappié où des équipements de proximité complémentaires ont été aménagés pour répondre aux besoins des jeunes du quartier (mini terrains de football, de basket).
Les engagements formels pris par M. le Maire de Paris ont donc été entièrement tenus.