Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

72- QOC 96-303 Question de Mme Martine DURLACH, MM. Michel TUROMAN, Michel VION et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris relative à l'utilisation de locaux vides dans le 19e arrondissement, notamment ceux de l'ancien lycée d'enseignement professionnel Potain et du lycée Diderot.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. -Nous arrivons à la dernière question orale du groupe communiste.
En voici la teneur :
"Les locaux de l'ancien lycée d'enseignement professionnel "Potain" (19e) sont inoccupés depuis maintenant 10 ans.
C'est également le cas des anciens locaux du lycée technique "Diderot" situé boulevard de la Villette, qui ont été libérés il y a un an, après sa reconstruction sur un terrain situé rue David-d'Angers.
Les besoins en construction scolaire sont importants dans le 19e arrondissement, et plus généralement dans le nord-est de Paris.
Aussi, Mme Martine DURLACH, MM. Michel TUROMAN, Michel VION et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer quels sont les projets envisagés, tant par la Ville de Paris que par la Région, pour l'utilisation de ces terrains ou de ces locaux."
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
Les locaux de l'ancien L.E.P. Potain, ainsi que ceux du lycée technique Diderot, sont des équipements appartenant à la Région et relevant de sa compétence.
S'agissant des bâtiments situés 26, rue du Docteur-Potain, autrefois occupés par un lycée technique de mécanique générale à statut régional, une partie d'entre eux, après travaux de sécurité effectués par la Région, a été utilisée par le lycée Diderot, le temps de sa reconstruction sur le site David-d'Angers. Aujourd'hui, ce bâtiment sert d'annexe au lycée de l'Hôtellerie 12, rue Jean-Quarré dont le statut est régional.
Une autre partie de ces locaux qui sont d'anciens ateliers, pour des raisons de sécurité ne sont plus utilisés.
Quant aux anciens locaux du lycée technique Diderot, ils sont désaffectés pour des raisons de sécurité depuis le mois de juin 1995.
Sur ces deux équipements, la Ville s'est rapprochée de la Région pour connaître ses intentions, d'une part, sur l'avenir des locaux du lycée Diderot aujourd'hui disponible, d'autre part, sur les possibilités d'utilisation à moyen terme de l'annexe du lycée Jean-Quarré.
IV - Questions du groupe socialiste et apparentés.