Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

60- QOC 96-291 Question de M. Pierre MANSAT, Mme Gisèle MOREAU, M. Henri MALBERG et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris relative au maintien du siège du Crédit lyonnais à Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. -Nous examinons à présent les questions orales du groupe communiste. La première d'entre elles est ainsi rédigée :
"Lors des deux dernières séances du Conseil de Paris, M. le Maire de Paris a affirmé sa volonté d'entreprendre des démarches permettant le maintien à Paris du siège du Crédit Lyonnais.
Aussi, M. Pierre MANSAT, Mme Gisèle MOREAU, M. Henri MALBERG et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris de faire le point de ces démarches et de proposer au Conseil de Paris des moyens d'action visant à faire aboutir positivement ce dossier."
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de Mme Isabelle de KERVILER, adjoint.
La Municipalité est très attachée à la recherche de solutions permettant au Crédit Lyonnais de retrouver des conditions optimales de fonctionnement et de développement dans la Capitale.
Le Maire de Paris a fait part au Président PEYRELEVADE de sa volonté d'apporter le concours et l'appui technique et administratif des services municipaux à toute étude qu'entreprendrait le Crédit Lyonnais en vue de son maintien dans Paris et d'examiner toutes solutions pour résoudre ses difficultés immobilières à titre temporaire puis définitif dans la Capitale.
Il a par ailleurs appelé l'attention toute particulière du Gouvernement sur cette question.
Le Maire de Paris a donné des instructions aux services concernés de la Ville de Paris, afin que ce dossier fasse l'objet d'un examen prioritaire et diligent. C'est ainsi que les services municipaux sont en contact permanent sur ce dossier avec leurs interlocuteurs du Crédit Lyonnais.
Le sinistre qui a touché le siège du Crédit Lyonnais témoigne de la nécessité impérative pour Paris de se doter d'un parc de bureaux neufs et de haute technologie, notamment à l'Est de la Capitale, susceptible de proposer d'importantes superficies aux grandes entreprises françaises et étrangères, le cas échéant, avec un délai de réponse rapide.
Il s'agit d'un enjeu stratégique pour le développement économique de la Capitale.