Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Vœu relatif à la diffusion massive du préservatif féminin.

Déliberation/ Conseil général/ Juin 2002 [2002 V. 5]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 18 juillet 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 18 juillet 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,
Considérant que le préservatif féminin (connu sous le nom de Fémidom) a été inventé dans les années 1980. Il est distribué depuis plus de 5 ans dans de nombreux pays, comme les Pays-Bas, la Suisse, la Grande-Bretagne. Disponible en France depuis 1999, il n'est toujours pas diffusé massivement. A Paris, un seul distributeur accessible au grand public existe, distributeur souvent vide et mal réapprovisionné. Le Fémidom reste dans la plupart des cas introuvable et son prix élevé (de 2 à 3 euros l'unité) freine sa diffusion ;
Considérant que pourtant à l'heure où la proportion de femmes infectées par le V.I.H. ne cesse d'augmenter, où le nombre de femmes touchées par les M.S.T. connaît un regain indéniable, où le nombre de grossesses non désirées et d'avortements est encore trop élevé, le préservatif féminin constitue une bonne alternative au préservatif masculin. Moyen supplémentaire de contraception et de réduction des risques que les femmes peuvent gérer en toute autonomie ;
Sur la proposition des élu(e)s du groupe "Les Verts" déposé par Mme Véronique DUBARRY,

Emet le v?u :

Conscient que, plus jamais, des campagnes massives de prévention ciblées sont indispensables, émet le v?u qu'une diffusion massive du préservatif féminin soit planifiée au niveau parisien dès l'année 2003 :
- par une multiplication des distributeurs dans les lieux publics en nombre égal à celui des distributeurs de préservatifs masculins et via les associations et centres de santé municipaux ;
- par une campagne de vente à 0,15 euro ;
- par la mise en place d'une campagne d'information.