Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

79- QOC 96-282 Question de MM. Bertrand DELANOË, Alain LE GARREC et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet de la Commission de dénomination des voies et espaces verts de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. -Nous abordons à présent la question de MM. Bertrand DELANOË et Alain LE GARREC au sujet de la Commission de dénomination des voies et espaces verts de Paris.
Je vous lis cette question :
"Il y a quelques semaines, lors d'une question sur la Commission de dénomination des voies et espaces verts, il avait été répondu qu'elle se réunirait le 1er juillet.
MM. Bertrand DELANOË, Alain LE GARREC et les membres du groupe socialiste et apparentés supposent que cette réunion est toujours prévue. Ils demandent à M. le Maire de Paris quel en est l'ordre du jour, plus précisément, si le cas de la rue Richepanse (1er et 8e) est à l'ordre du jour ainsi qu'il l'a été indiqué par écrit par le Secrétaire général et quelle est la procédure de présentation du dossier.
Le nom de "Mendès France" n'est attaché à aucun lieu de la Capitale. Des suggestions ont été faites, et depuis fort longtemps : qu'en est-il ?
Des propositions concernant la chanteuse Dalida ont également été faites : qu'en est-il ?"
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de Mme Anne-Marie COUDERC, adjoint.
La Commission d'examen des projets de dénomination des voies, places et espaces verts se réunit, comme prévu, le 1er juillet prochain.
Cette commission comprend l'Adjoint au Maire chargé de l'Urbanisme, Président ; l'Adjoint au Maire chargé de l'Environnement et des Parcs et Jardins ; l'Adjoint au Maire chargé de la Culture ; le Secrétaire général de la Ville de Paris ; le Directeur du Cabinet du Maire de Paris ; le Directeur de la Construction et du Logement ; et toute personne dont la présence apparaît nécessaire pour éclairer les questions en cause.
Les maires d'arrondissement concernés par l'ordre du jour de la commission du 1er juillet sont invités à participer à cette commission et donnent, à cette occasion, leur avis sur les propositions qui leur sont soumises.
Après l'avis rendu par cette commission, les intervenants et les familles sont tenus informés des propositions retenues.
Après accord recueilli de leur part, ces propositions sont ensuite soumises à l'approbation des Conseils d'arrondissement concernés, puis du Conseil de Paris.
C'est dans ces conditions que le cas de la rue Richepanse sera étudié lors de la Commission d'examen des projets de dénomination des voies, places et espaces verts du 1er juillet.
Il en est de même pour les propositions d'attribuer le nom de Dalida ainsi que celui de Pierre Mendès-France à des voies de Paris.