Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

115 - QOC 2002-283 Question de Mme Laurence DOUVIN et des membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants", à M. le Maire de Paris relative à la fermeture des voies sur berges pendant la saison estivale

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2002


Libellé de la question :
"Les crues actuelles de la Seine prouvent une fois encore à quel point les voies sur berges sont indispensables au trafic automobile francilien.
L'année dernière, la fermeture de ces voies à partir de la mi-juillet avait entraîné de très nombreux inconvénients, encombrements, pollution, sans amener en contrepartie aucun avantage réel, si ce n'est la satisfaction d'un entêtement improductif.
La saison estivale approchant, Mme Laurence DOUVIN et les membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants" voudraient rappeler leurs propos de l'année dernière, avant même la réalisation de cette expérience, où ils demandaient que la fermeture des voies sur berges ne soit réalisée qu'au mois d'août, c'est-à-dire quand la réelle diminution de la circulation la rend indolore pour le trafic.
Si le manque d'animations sur les berges constaté l'année dernière peut facilement être réglé en les prévoyant en temps utile, il reste que pour que le solde de la balance de l'opération de cette année soit positif il faut que les utilisateurs automobiles parisiens et franciliens des voies sur berges qui ne partent pas en vacances au mois de juillet, et ils sont nombreux, ne soient pas pénalisés et d'ailleurs pourquoi le seraient-ils ?
C'est pourquoi, tout en attirant l'attention de M. le Maire de Paris sur les améliorations qui peuvent être apportées à cette opération, Mme Laurence DOUVIN et les membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants" demandent à M. le Maire de Paris quelles sont ses intentions à ce sujet."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"La réservation d'une section de la voie Georges-Pompidou aux piétons, vélos et rollers, et plus généralement aux Parisiens qui veulent profiter des berges de la Seine à Paris l'été sera reconduite en 2002.
Sur la base des enseignements de la première édition réalisée lors de l'été 2001, il a semblé préférable de décaler d'une semaine le début de cette opération qui se tiendra donc du dimanche 21 juillet au dimanche 18 août, afin d'intégrer la nette diminution du volume du trafic automobile à cette période.
L'opération donnera, par ailleurs, lieu à l'organisation de diverses animations qui sont actuellement en cours de préparation.
Un important dispositif d'information à destination de l'ensemble des usagers sera mis en place, tant dans les médias que sur le terrain (panneaux à messages variables de la Ville, du SIER et du CITER, journaux lumineux de la Ville, panneaux fixes en amont de l'opération) afin de limiter les nuisances liées au report de la circulation automobile sur un faible nombre d'axes."