Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

206 - QOC 2002-270 Question de Mme Marie-Chantal BACH, MM. Jack-Yves BOHBOT et Laurent DOMINATI, à M. le Préfet de police sur les mesures envisagées pour assurer la sécurité des piétons rue de Jouy (4e), suite aux travaux de l'arrière de l'hôtel de Beauvais

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2002


Libellé de la question :
"Mme Marie-Chantal BACH, MM. Jack-Yves BOHBOT et Laurent DOMINATI souhaiteraient connaître les mesures envisagées pour assurer la sécurité des piétons rue de Jouy (4e), suite aux travaux de l'arrière de l'hôtel de Beauvais.
Des palissages ont, en effet, été installées sur le trottoir entre le 10 et le 12 de cette voie, ne laissant aucun accès aux piétons et sans aucune signalisation des travaux, alors qu'un établissement scolaire se trouve en face."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Afin d'assurer la sécurité des piétons pendant les travaux de rénovation de l'hôtel de Beauvais situé 68-70, rue François-Miron et 14, rue de Jouy, à Paris 4e, des palissades de chantier ont été installées, sur le trottoir, entre les nos 12 et 16 de la rue de Jouy.
Cette mesure est intervenue au terme de différentes réunions sur place regroupant des représentants des services de la Voirie de la Mairie de Paris, de la Préfecture de police, des responsables de l'entreprise chargée des travaux et des représentants de la mairie du 4e arrondissement.
Parallèlement des aménagements ont été réalisés pour constituer un cheminement de remplacement pour les piétons. Il s'agit d'une part, de la création de deux passages protégés, avec ralentisseurs, à la hauteur des nos 12 et 16 de cette voie, et, d'autre part, de l'installation de panneaux fixes indiquant, pour les piétons, l'obligation de traverser la chaussée à chaque extrémité de l'emprise de chantier.
Bien entendu, des consignes ont été données aux services de police pour qu'ils exercent des contrôles réguliers aux abords de ce chantier en vue de faire respecter les dispositions arrêtées pour assurer, en toute sécurité, le cheminement des usagers."