Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

38 - 2002, DLH 65 - Autorisation à M. le Maire de Paris de souscrire un avenant à la convention de délégation de maîtrise d'ouvrage conclue avec la Société d'économie mixte S.E.M.A.-EST, en vue de réaliser divers travaux dans l'immeuble communal sis 94, rue Jean-Pierre-Timbaud (11e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2002


M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DLH 65 autorisant M. le Maire de Paris à souscrire un avenant à la convention de délégation de maîtrise d'ouvrage conclue avec la Société d'économie mixte S.E.M.A.-EST, en vue de réaliser divers travaux dans l'immeuble communal sis 94, rue Jean-Pierre-Timbaud (11e).
Je donne la parole à Mme Catherine GÉGOUT.
Mme Catherine GÉGOUT. - Merci, Monsieur le Maire.
C'est avec émotion que nous parlons à nouveau de la Maison des Métallos, ce lieu de mémoire, lieu symbolique du mouvement ouvrier parisien du XXe siècle. Aujourd'hui, nous allons voter les crédits nécessaires aux travaux de mise en conformité qui vont permettre que ce lieu continue à être accessible, utilisé, vivant.
Il est aussi exemplaire de ce que peuvent faire des citoyens décidés à défendre un patrimoine commun. C'est bien le Comité des Métallos, fédérant 80 associations et une multitude de soutiens, de citoyens engagés qui a occupé ce lieu, l'a fait vivre, a empêché que les spéculateurs s'en emparent, et mené une action suffisamment forte pour contraindre la Ville de Paris, à la fin de la précédente mandature, à préempter le bâtiment.
Ces citoyens ont été mieux que personne porteurs de l'intérêt général de la collectivité, comme ceux qui, à quelques centaines de mètres de là, ont empêché la démolition du Berry-zèbre, ancien cinéma de quartier. Les communistes du quartier et les élus ont toujours été à leurs côtés, y compris en s'opposant physiquement aux démolitions. J'y étais et je ne le regrette pas. Ils étaient porteurs de refus, mais aussi de projet, et c'est grâce à eux que ce lieu emblématique a pu être sauvé, repris, rénové en lieu de spectacle, cabaret, cirque ; il doit ouvrir ses portes à la fin du mois.
Revenons à la Maison des Métallos : le projet du comité a toujours été d'en faire à la fois un lieu de proximité, de rencontre et partage de savoirs et de pratiques artistiques dans ce quartier du 11e classé en politique de la ville, en s'appuyant sur un riche maillage associatif, et un espace culturel de qualité porteur d'une vocation parisienne et au-delà. Le contenu précis n'en était pas prédéfini et le comité militait pour qu'une période transitoire soit consacrée à la concertation et à la construction du projet, sans pour autant interrompre les activités.
De plus, l'Union des métallurgistes a conservé un espace pour y installer son Institut d'histoire sociale, contribuant ainsi à enrichir ce caractère de lieu de mémoire.
Aujourd'hui c'est ce qui est mis en ?uvre, dans le respect des engagements pris par notre Municipalité.
La vocation du lieu est officiellement actée ; un comité de pilotage assure le montage du projet et le Comité des Métallos y est intégré. Un directeur artistique, M. Gérard PAQUET, dont la capacité à faire vivre un tel lieu est reconnue, a été nommé pour une durée de trois ans. La gestion en régie est assurée provisoirement par la mairie du 11e, en liaison avec les services de la Ville.
Une dernière remarque à laquelle s'associe mon ami M. Jacques DAGUENET, élu du 11e : nous devons être très vigilants pour que la concertation dépasse le cadre du seul comité de pilotage, et que cette période transitoire soit mise à profit pour une véritable participation de la population du quartier ainsi que des nombreux artistes qui peuvent apporter leur contribution au devenir de ce lieu. C'est dans ce sens que le Comité des Métallos a déposé un projet "maison natale, maison rêvé", qui permet aux gens du quartier de dire, eux aussi, ce qu'ils attendent de la Maison des Métallos.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Monsieur MANO, vous avez la parole.
M. Jean-Yves MANO, adjoint, au nom de la 8e Commission. - On peut se féliciter haut et fort devant un tel projet. Je pense que sur le terrain, nous trouverons les concertations nécessaires pour qu'il y ait une utilisation rationnelle de ce lieu en coordination complète avec les habitants et les désidératas de la Municipalité du 11e arrondissement.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 65.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DLH 65).