Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

71 - Vœu n° 81 présenté par M. René DUTREY et les membres du groupe "Les Verts" concernant les problèmes des locaux associatifs dans le 14e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2001


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 81 qui est présenté par M. DUTREY et qui concerne le problème des locaux associatifs dans le 14e arrondissement.
La parole est à M. DUTREY.
M. René DUTREY. - Je vous remercie.
La vie associative du 14e n'est pas un long fleuve tranquille. En effet, depuis trois ans, plusieurs structures associatives de l'arrondissement ont subitement disparu, ayant des conséquences sur le dynamisme de la vie des quartiers. Qu'a fait la Municipalité de l'époque ? Elle a rayonné... par son absence. Les associations en danger n'ont pas reçu de bouée de secours.
En témoigne le cas du centre "Notre maison" : 2.000 mètres carrés destinés à l'action des associations du 14e, propriété de l'église reformée de Paris Plaisance furent vendus en 1998 et transformés en bureau.
Autre exemple édifiant : l'excellent travail réalisé auprès des adolescents du quartier Plaisance a été réduit à quasi néant suite à la vente de leur local, propriété de l'Association diocésaine de Paris, situé au 16, rue du Moulin-Vert. Ou celui d'Adèle 14, situé au 54, rue Didot, qui menait des activités sociales sur ce secteur de l'arrondissement, disparu faute de financement de la Ville de Paris.
Un véritable séisme pour la vie de l'arrondissement. Plus d'une cinquantaine d'associations furent jetées à la rue. A plus de 80 reprises, les bénévoles engagés du 14e manifestèrent leur mécontentement à l'occasion de petits déjeuners revendicatifs.
Lors des dernières élections municipales dans le 14e, les candidats de la gauche plurielle se sont engagés à mettre des locaux à la disposition des associations. Jusqu'à ce jour aucune solution n'a pu être mise en ?uvre. Un certain nombre de bailleurs ont été sollicités mais aucune proposition n'a pu être concrétisée.
On ne peut souhaiter encourager la vie associative et le dynamisme des quartiers sans participer à la mise à disposition de lieux d'accueil. Aujourd'hui, le 14e ne dispose tout simplement d'aucun local disponible pour les associations. Beaucoup de projets sont en cours, mais ils ne pourront aboutir qu'à moyen terme.
C'est le sens du dépôt de ce v?u, la mise à disposition aux associations du local situé en rez-de-chaussée du 40, rue Didot. L'immeuble du 40, rue Didot doit être livré dans les prochaines semaines.
Cependant, cette attribution ne réglera pas à elle seule un problème qui demande des investissements importants, mais c'est impératif pour remédier à court terme à la situation difficile des associations du 14e.
Je vous remercie.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur DUTREY.
Je vais demander à M. CAFFET, infatigable, de bien vouloir donner le point de vue de l'Exécutif.
M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Je donne un avis favorable à ce v?u et je demanderai à M. le Maire, pour que ce problème puisse être résolu, d'intervenir auprès de l'O.P.A.C.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 81 déposée par le groupe "Les Verts" concernant les problèmes des locaux associatifs dans le 14e arrondissement.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 81 est adoptée.