Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif au maintien des services de l'hôpital Bichat (18e).

Débat/ Conseil général/ Février 2010


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l'examen de la proposition de v?u référencée n° 10 G dans le fascicule, déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, relative au maintien des services de l'hôpital Bichat (18e).

La parole est à M. Ian BROSSAT, pour une minute.

M. Ian BROSSAT. - Merci. Je serais bref parce qu'on a déjà beaucoup parlé des hôpitaux dans les v?ux précédents.

Ce v?u émane du 18e arrondissement et a d?ailleurs été voté à l'unanimité dans cet arrondissement, y compris par les élus de l?opposition.

L'hôpital Bichat est un hôpital auquel les habitants du 18e arrondissement sont particulièrement attachés. Hôpital qui risque, lui aussi, d'être menacé par les réorganisations que subit l'A.P.-H.P., avec un problème spécifique à l'hôpital Bichat, qui concerne un service de pédopsychiatrie, puisque ce service est aujourd?hui menacé, dans la mesure où les locaux, qu?il occupe rue Binet, devraient être détruits tout prochainement et qu?à ce jour, aucune nouvelle implantation n?a été annoncée.

C?est la raison pour laquelle nous demandons à travers ce v?u deux choses. La première que nous adressons au directeur de l'hôpital Bichat, afin qu'il s'assure que l'espace dédié à l?accueil de pédopsychiatrie sur le 18e arrondissement ne sera en aucun cas réduit. La deuxième chose que nous demandons, c'est que nous interpellions le directeur général de l'A.P.-H.P., afin que celui-ci informe les élus municipaux du projet qu'il entend proposer pour l'avenir de l'hôpital Bichat et de ses services.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Monsieur LE GUEN, vous avez la parole.

M. Jean-Marie LE GUEN. - S'agissant, non pas à proprement parler du service de pédopsychiatrie en tant que tel, mais du problème du C.M.P., je suis en mesure de vous indiquer que la Ville travaille avec l'Assistance publique à trouver des locaux, y compris hors l'hôpital Bichat, à proprement parler. Nous approuvons donc tout à fait ces v?ux, avec les précisions que j'ai apportées.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - M. Bernard DEBRÉ m?a demandé la parole pour une explication de vote.

M. Bernard DEBRÉ. - Je voudrais, à l'occasion de cette explication de vote, reprendre ce qui vient d'être dit par M. Alain LHOSTIS et M. Jean-Marie LE GUEN. Vous voyez qu'on peut, dans ce domaine, avoir un consensus.

Ce consensus est important, parce que le but est d'offrir aux patients et aux patients de Paris, de l'Ile-de-France et d'ailleurs, le meilleur service possible. Quand on dit le meilleur service possible, cela veut dire qu?on tiendra compte, non seulement du nombre de médecins, de la capacité de ces médecins, de la diversité des offres que nous offrirons à ces patients, et aussi la distribution du matériel de haute technologie. Il faut, non seulement qu'il y ait un plan cohérent, avant les suppressions d'emploi. Et je rejoins ce qui a été dit ici, ce plan cohérent est indispensable.

Ce v?u rentre aussi dans la même dialectique. Il est évident que sans connaître totalement les différentes modifications, qui sont indispensables encore une fois, il est indispensable de regrouper, de muscler un certain nombre de services en les regroupant.

Je pense qu'il faut voter ce v?u parce qu'il est important et il rentrera dans la modification globale de l'offre de soins de l'Assistance publique.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci. Pas d'autres demandes d'explication de vote.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2010, V. 9 G).