Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif à la création d’un Prix de l’Environnement et du Développement soutenable dans les centres d’animation parisiens. Vœu déposé par l’Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous examinons les v?ux référencés n° 47 et n° 47 bis dans le fascicule, déposés par le groupe ?Les Verts? et l?Exécutif, relatifs à la création d?un prix de l?environnement et du développement soutenable dans les centres d?animation parisiens.

La parole est à Mme LE STRAT.

Mme Anne LE STRAT. - Merci, Madame la Maire.

La Municipalité parisienne a entrepris depuis 1 an, cela a d?ailleurs été rappelé par les précédents intervenants, un important travail en direction des centres d?animation en définissant, d?une part, un nouveau cahier des charges à appliquer par les délégataires du service public et en réformant, d?autre part, la politique tarifaire, je ne reviens pas sur ce sujet, nous venons d?avoir la discussion.

Ces deux volets répondent à un objectif commun de mise en place d?un projet global et cohérent d?activités dont le socle repose sur les principes d?éducation populaire. Le nouveau cahier des charges des centres d?animation qui, a été d?ailleurs voté en juin 2005, intègre une panoplie d?activités s?adressant à l?ensemble des Parisiennes et des Parisiens et dont l?un des objectifs est de favoriser la participation des citoyens à la vie de la cité.

Dans ce cadre, le cahier des charges demande aux futurs délégataires des centres d?animation de mettre en ?uvre une action de sensibilisation à l?environnement. Il prévoit notamment que le prestataire développera un pôle environnement afin, je cite : ?De promouvoir auprès du public, la notion de protection de l?environnement et du développement durable?.

En inscrivant au cahier des charges cette obligation, la Municipalité parisienne démontre son engagement sur une problématique majeure du XXIe siècle, la protection de l?environnement. Face aux multiples risques environnementaux auxquels nous avons à faire face, il apparaît en effet indispensable d?accélérer la prise de conscience environnementale en s?adressant plus particulièrement aux générations futures.

Comme le souligne le rapport de la conférence des Nations Unies sur l?environnement et le développement adopté à Rio en juin 1992, qu?il est toujours intéressant de rappeler, ?L?éducation revêt une importance critique pour ce qui est de promouvoir un développement durable et d?améliorer la capacité des individus de s?attaquer aux problèmes d?environnement et de développement?. Fin de citation.

Or, les centres d?animation, par leur couverture du territoire parisien et le large public auquel ils s?adressent, aujourd?hui nous avons 44 centres et à peu près 55.000 adhérents, peuvent jouer un rôle moteur via l?activité ?sensibilisation à l?environnement?.

Ils seront d?autant plus enclins à s?engager sur cette thématique que la Municipalité les soutiendra dans sa mise en ?uvre. C?est pourquoi, sur notre proposition, nous demandons que la Municipalité parisienne s?engage à mettre en ?uvre les moyens nécessaires pour encourager et développer les programmes de sensibilisation et l?éducation à l?environnement au sein des centres d?animation comme le cahier des charges l?indique, que l?implication de la Municipalité, en lien avec la future Maison de l?environnement favorise une meilleure visibilité et communication des actions de ces structures sur cette thématique.

Enfin, il est demandé qu?un prix de l?environnement et de développement soutenable soit créé récompensant les initiatives et les projets menés et organisés au sein des centres d?animation. Ce prix sera décerné chaque année par la Ville de Paris dans le cadre d?un concours ouvert à tous les adhérents des centres mais également à l?ensemble de la population parisienne.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

La parole est à Mme AUTAIN.

Mme Clémentine AUTAIN, adjointe. - Je remercie Anne LE STRAT pour son intérêt pour l?activité des centres et sa préoccupation tout à fait louable, et que nous partageons, sur l?environnement. Nous avons travaillé ensemble pour trouver une formulation qui ne mette pas en place nécessairement un prix mais qui permette de récompenser et de solliciter des actions plus appuyées des centres d?animation pour l?environnement.

Nous avons un v?u qui se substitue mais qui va tout à fait dans le même sens.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Donc le v?u n° 47 bis de l?Exécutif se substitue au v?u n° 47 déposé par le groupe ?Les Verts?.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2006, V. 294).