Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif au stationnement des vélos.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2009 [2009 V. 196]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 17 juin 2009.

Reçue par le représentant de l?Etat le 17 juin 2009.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant qu?une politique audacieuse et innovante a permis, à Paris, un essor considérable de l?utilisation du vélo, et que la promotion des modes de déplacement les moins polluants doit être poursuivie et amplifiée ;

Considérant que si ces progrès sont en partie dus à vélib, ils ont également provoqué une hausse du nombre de vélos personnels stationnés dans les rues de Paris ;

Considérant que ce développement du vélo ne s?est pas accompagné d?une hausse équivalente du nombre de places de stationnement dévolues aux cyclistes, en nombre très insuffisant ;

Considérant que cette insuffisance est l?un des freins principaux à une plus grande utilisation du vélo comme mode de déplacement pendulaire ;

Considérant que la Ville de Paris a annoncé la création de nouvelles places de stationnement pour les deux-roues motorisés, véhicules polluants et nettement plus accidentogènes que les vélos ; et qu?il y aurait incohérence à ne pas faire autant pour les modes de déplacement les plus vertueux ;

Considérant en outre qu?une place de stationnement pour vélo occupe moins d?espace qu?une place pour véhicule motorisé, et qu?à Paris comme dans d?autres villes européennes, différents systèmes types de stationnement (arceaux quadrangulaires le long du trottoir, locaux de copropriétés ouvertes au publics, etc.) ont montré leur efficacité et leur faible coût ;

Considérant qu?en l?absence de places de stationnement en nombre suffisant, les cyclistes sont souvent contraints d?attacher leur vélo aux grilles des différents squares, bouches de métro, ou bâtiments ;

Considérant que le stationnement des vélos sur ces grilles peut entraîner des dégradations, et donc représenter un coût pour la Ville de Paris ;

Considérant que si l?accrochage des vélos aux grilles est toléré, la police procède parfois à des enlèvements intempestifs, qui restent incompris par les usagers, comme cela a récemment été le cas square Gardette ;

Sur la proposition de Mme Danielle FOURNIER et des éluEs du groupe Les Verts,

Emet le voeu que :

- Soit programmée une augmentation du nombre de places de stationnement pour vélos, notamment par l?installation systématique d?arceaux adaptés aux vélos le long des trottoirs, et l?incitation à la création de locaux à vélos dans les copropriétés ;

- En cas de stationnement illégal ou d?abandon d?un vélo, la Préfecture de police prévienne dorénavant les cyclistes concernés, par la pose de fanions sur le vélo, plusieurs jours avant de procéder à l?enlèvement du véhicule.