Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DJS 153 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec le “Sporting Club Maccabi de Paris” (11e) pour l’attribution d’une subvention. Montant : 35.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2006


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous allons examiner maintenant le projet de délibération DJS 153 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec le ?Sporting Club Maccabi de Paris? (11e) pour l?attribution d?une subvention de 35.000 euros.

Je donne la parole à M. Sylvain GAREL.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Madame la Maire.

Comme on le sait souvent, le diable se niche dans les détails. Je lisais ma grande pile de projets de délibération et je parcours la subvention à ce club. Ne le connaissant pas, je voulais savoir exactement ce qu?ils faisaient et je vois dans ses pratiques sportives le football, le basket, le judo, le karaté et le krav maga.

Ne connaissant pas ce sport, je me suis dit : c?est étrange, je vais essayer de savoir ce que c?est. Je me suis également souvenu que j?avais lu ce mot, il y a quelques temps et je me suis rappelé que c?était dans un article paru dans ?Le Monde?. J?ai essayé de le retrouver - et maintenant avec les moteurs de recherche, c?est très facile - et j?ai retrouvé un article, très intéressant du ?Monde? daté du 13 avril 2006, consacré à la Ligue de Défense Juive. Je vous en lis quelques extraits.

?Historiquement, la Ligue se rattache à la Jewish Defence Ligue fondée en 1968 par le rabbin extrémiste Meir Kana, d?abord aux Etats-Unis puis en Israël. Son créateur a également fondé le parti Kaash qui prône l?expulsion des populations arabes de Palestine hors du Grand Israël. Le parti a été officiellement dissout par le gouvernement israélien en 1994 pour cause de racisme. Un peu plus loin, il est écrit : ?Dans la Capitale, la ligue est structurée principalement autour de quelques clubs de Krav maga?.

Contrairement aux arts martiaux asiatiques qui incluent une part de spiritualité, une dimension esthétique, ce sport de combat créé par l?israélien Imi Lichtenfeld est directement orienté vers l?efficacité. Son principe de base a été résumé par une phrase par le fondateur : ?pas de loi, aucune limitation sur le plan des techniques, pas d?interdit, tous les coups sont permis?.

Dans la communauté juive, la montée des actes antisémites a contribué à sa popularité. Selon Jonathan qui enseigne le krav maga dans le cadre d?une formation proposée par l?Union des Etudiants juifs de France, quand on prononce ce mot devant des élèves juifs, une lueur passe devant leurs yeux. Sans doute parce que c?est le sport des commandos de Tsahal. L?avantage du krav maga par rapport aux autres arts martiaux, c?est que ses méthodes sont simples, logiques et efficaces.

Un peu plus loin l?article dit toujours : ?A Paris, la LDJ entraîne ses membres dans trois club. L?un de ses responsables, Simon, (il refuse de donner son nom de famille) âgé de 36 ans, explique comment se déroule la formation des militants. Nos membres s?entraînent au krav maga deux fois par semaine. Chaque séance dure deux heures et est suivie par un point d?actualité ou une conférence qui dure une heure, soit trois heures en tout. Notre priorité est de former des militants, nous ne sommes pas un club de vacances.

Je me suis dit que j?allais essayer d?en savoir un peu plus sur ce sujet. Je cherche toujours sur Internet et je vois un témoignage d?un ancien membre de la LDJ. On lui pose la question : comment devient-on membre de la LDJ, la Ligue de Défense Juive ? ?Tout repose sur la résistance à la douleur. Il faut apprendre à encaisser des coups. On est jugé apte à aller plus loin dans le mouvement. Pour ma part, j?ai eu la possibilité de m?entraîner du côté de Pontoise avec la LDJ pour apprendre la guérilla. J?ai même appris à porter des coups mortels au krav maga. Nous apprenions cela au cas où nous aurions à appuyer l?armée israélienne pendant des combats.?

Je ne sais pas du tout si le club Maccabi est un de ces clubs où la LDJ va s?entraîner ou pas, mais je me pose quand même des questions sur le fait que ce soit un sport. J?ai essayé de voir la fédération de krav maga. Ce sont mes derniers extraits, je vous rassure, Madame la Maire, sur les principes de base qui devraient nous éclairer sur cette pratique : ?Le principe de base du krav maga est la recherche de la simplicité et de l?efficacité maximale dans des situations réelles de combat. Cela ne permet pas de pratiquer le krav maga comme un sport, ni de faire des compétitions. On retrouve dans le krav maga un grand nombre des techniques de combat issues de la boxe pieds-poings, du jiu jitsu et de la lutte. Les différences majeures entre le krav maga et les arts martiaux sont les priorités, l?absence de règles et le mode d?entraînement.?

Je souhaiterais non pas que l?on renonce à subventionner le club Maccabi, mais que l?on retire, dans les attendus de ce projet de délibération, la référence au krav maga. Je ne suis pas certain que nous serions fiers si un jour, par hasard, une des personnes qui s?entraînent dans ce club venait à commettre des actes en utilisant cette technique de combat qui entraîneraient des dégâts considérables sur les gens qui les subiraient. Et on dirait après : ?C?était un club qui était financé par la Mairie de Paris.?

Je vous remercie.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - M. Pascal CHERKI a la parole pour répondre.

M. Pascal CHERKI, adjoint, au nom de la 7e Commission.

-C?est bien ce que je disais : c?est toujours sur moi que cela tombe !

(Rires dans l?hémicycle).

Pour répondre à M. GAREL, je suis désolé, mais je ne crois ni au diable ni au bon Dieu? donc?

Pour lui dire : Monsieur GAREL, je vous ai écouté et je pense que vous faites une confusion. Ce n?est pas une subvention à la Ligue de défense juive.

Je vous ai écouté attentivement et toute la discussion que vous avez eue, c?est d?instruire le procès de la Ligue de défense juive. Je tiens à rappeler que nous versons une subvention à une association qui s?appelle le Maccabi, qui est un club excellent, qui n?est pas communautaire. Par exemple, en football, c?est le quatrième club parisien ; il évolue en promotion d?honneur, il remplit un rôle formidable d?intégration sociale, notamment dans un certain nombre de quartiers du 11ème et pas seulement. C?est un club qui était insuffisamment subventionné et donc j?ai pris la responsabilité, en en discutant avec les élus du 11e arrondissement, de monter en puissance dans la subvention parce qu?il fait vraiment un travail formidable.

Il se trouve que ce club qui est omnisport, en dehors de sports collectifs, fait aussi des sports de combat. Parmi ces sports de combat, il y a le krav maga. J?entends bien que vous passiez votre temps derrière les moteurs de recherche Internet et du monde ! Moi, j?utilise mon temps autrement, mais, Monsieur GAREL, il faut aller au bout de ces recherches et de ces réflexions.

Beaucoup de sports de combat, Monsieur GAREL, ont une origine militaire. Le krav maga était le sport de combat de l?armée israélienne à l?origine !

M. Sylvain GAREL. - Ce n?est pas un sport !

M. Pascal CHERKI, adjoint, rapporteur. - Je vais y venir, Monsieur GAREL.

Comme le tae kwon do était à l?origine le sport de combat de l?armée sud-coréenne ! Et c?est maintenant un sport olympique.

Comme le viet vo dao était le sport de combat de l?armée de Libération du Vietnam et était le sport enseigné aux soldats du nord-Vietnam dans le cadre de leur combat anti-impérialiste contre l?armée américaine. C?est aujourd?hui un sport reconnu.

Le krav maga a une origine militaire comme le sambo était un sport de l?armée soviétique. C?est aujourd?hui un sport de lutte russe.

Comme le muay thaï était pratiqué aussi par les organisations paramilitaires thaïlandaises et c?est aujourd?hui un sport reconnu.

Le krav maga...

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - M. CHERKI est un moteur de recherche à lui tout seul !

Continuez, Monsieur CHERKI, s?il vous plaît.

M. CHERKI nous apprend beaucoup de choses cet après-midi, donc écoutons tranquillement.

M. Pascal CHERKI, adjoint, rapporteur. - Non, le kama sutra, Monsieur LHOSTIS, n?est pas un sport de combat à l?origine !

(Rires dans l?hémicycle).

Peut-être dans votre esprit, mais ce pas un sport de combat à l?origine !

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Ne vous laissez pas distraire, Monsieur CHERKI !

M. Pascal CHERKI, adjoint, rapporteur. - Non, non, je vais terminer !

Pour répondre à la question de M. Sylvain GAREL, le krav maga, aujourd?hui, est un sport reconnu officiellement et la commission du krav maga est affiliée à la Fédération française de karaté et des arts martiaux affinitaires. C?est donc une discipline sportive reconnue à part entière.

Après, dans la logique qui consiste à dire que l?on ne va pas se mettre à subventionner des associations sportives qui apprennent les sports pieds-poings, au motif que peut-être une personne aurait appris à utiliser les techniques de sport de combat et s?en servirait dans des règlements de compte dans la rue, alors,à ce moment-là, on arrête d?enseigner le karaté, le judo, le jiu jitsu, tous les sports de combat, à l?exclusion de l?aïkido !

Monsieur Sylvain GAREL, comme on arrête d?enseigner la chimie dans les écoles au motif que des gens, un jour, dans 15 ou 20 ans pourront faire des cocktails Molotov ou des bombes ! Comme on arrête d?enseigner dans les écoles de pilotage au motif qu?un jour les gens pourront apprendre à piloter des avions et aller commettre des attentats !

On ne peut pas raisonner comme cela. Je m?oppose à votre demande de retirer du projet de délibération le fait que l?on enseigne et que l?on subventionne un club qui enseigne une discipline sportive reconnue et affiliée à une grande fédération sportive de sport pieds-poings qui est la Fédération française de karaté et des arts martiaux affinitaires.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur CHERKI.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 153.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DJS 153).