Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Condoléances.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2006


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec une profonde émotion le décès survenu le 9 juin 2006 de M. Louis Moulinet, ancien Député de Paris, ancien Conseiller de Paris.

(Les conseillers se lèvent).

Louis Moulinet, dirigeant national de la jeunesse ouvrière chrétienne de 1945 à 1954, s?engage dans le mouvement syndical à la C.F.T.C. dès 1954.

Par la suite, il devient secrétaire général adjoint à l?Union régionale parisienne C.F.T.C., puis C.F.D.T., de 1961 à 1971.

A cette date, il est élu au Conseil de Paris au titre du 13e arrondissement, puis réélu en 1977.

Membre du groupe socialiste, il siège au sein de la 3e Commission.

En 1981, Louis Moulinet est élu député suppléant du 13e arrondissement, puis comme titulaire, en 1986.

Par ailleurs, il assumera les fonctions d?administrateur de l?A.P.U.R., de 1977 à 1981 ; de l?Hospice national des Quinze-Vingts, de 1982 à 1988 ; de la Caisse d?Allocations familiales de Paris, de 1989 à 1995, mais également de l?O.P.A.C. où il joue un rôle très remarqué.

Largement impliqué dans la vie citoyenne, il est membre du Conseil d?Administration de l?Amicale des anciens Conseillers et présidera ?13e sans frontières?, une association créée pour favoriser l?insertion des populations asiatiques dans l?arrondissement par l?apprentissage et la connaissance de la langue française.

Nous garderons de ce militant sincère, de cet élu très actif, le souvenir d?un homme de conviction exigeant, très investi au service d?une ville et d?un quartier qu?il aimait avec passion.

Nous sommes très nombreux ici à nous souvenir de sa voix forte, mais aussi et surtout de son sens de l?amitié.

Louis Moulinet était chevalier dans l?ordre national de la Légion d?Honneur.

Au nom du Conseil de Paris et en mon nom personnel, je veux exprimer à son épouse, ainsi qu?à l?ensemble des membres de sa famille nos condoléances très émues.

(L?Assemblée, debout, observe une minute de silence).