Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par M. Daniel VAILLANT, conformément au voeu adopté par le Conseil du 18e arrondissement, à l’initiative du conseil de quartier Jules-Joffrin/Clignancourt relatif à la création d’une Maison relais.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2006


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 35 dans le fascicule, relatif à la création d?une Maison relais, déposé par Daniel VAILLANT, à l?initiative du conseil de quartier Jules-Joffrin/Clignancourt.

La parole est à Mme Claudine BOUYGUES.

Mme Claudine BOUYGUES. - Ce v?u, présenté par Daniel VAILLANT, a été adopté par le Conseil du 18e arrondissement, à l?initiative du conseil de quartier Jules-Joffrin/Clignancourt. Face à la montée de la précarité et à l?augmentation du nombre des personnes sans domicile fixe - c?est un phénomène qui augmente à Paris - le conseil de quartier a adopté un v?u en faveur de la création d?une Maison relais dans le 18e arrondissement et le Conseil du 18e arrondissement soutient cette initiative.

Il est souhaitable que ce lieu puisse permettre d?accueillir et de loger individuellement des personnes d?âges et de sexes différents car ce type de structure nécessite actuellement de disposer des ressources de minima sociaux. Il est évident que nous souhaiterions une réponse positive.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame BOUYGUES.

Mme STAMBOULI vous répond.

Mme Mylène STAMBOULI, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je me félicite d?abord du travail de ce conseil de quartier qui comme d?autres conseils de quartier, je pense au 11e arrondissement et au 4e, réfléchit sur des questions relatives à la vie des citoyens sur son territoire et donc aux personnes sans domicile.

De plus, ce conseil de quartier semble bien avoir identifié les différentes formes d?hébergement adaptées aux personnes à la rue. Effectivement, les maisons relais, c?est-à-dire des pensions de famille où on peut rester sur un temps assez long sont des structures très adaptées aux personnes qui ont des années de rue, qui ont des difficultés importantes, notamment de santé, et ont aujourd?hui fait leur preuve des possibilités de réinsertion durable pour des personnes très désocialisées.

Donc, j?entends bien la demande. En concertation avec Jean-Yves MANO, je peux vous dire qu?il y a un plan de maison relais sur l?ensemble du territoire parisien. L?idéal serait que nous en ayons une au moins dans chaque arrondissement. Il existe beaucoup de projets, mais pour l?instant, pas de localisation dans le 18e arrondissement mais nous répondons tout à fait favorablement à ce voeu et nous nous attellerons à trouver une adresse dans cet arrondissement.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame STAMBOULI, de cette réponse positive.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par M. VAILLANT, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 264).