Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe communiste relatif au patrimoine confié à l’A.G.O.S.P.A.P.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 105 dans le fascicule, déposé par le groupe communiste, relatif au patrimoine confié à l?A.G.O.S.P.A.P.

Madame GÉGOUT, vous avez la parole.

Je ne vois pas M. DAGNAUD pour répondre.

Mme Catherine GÉGOUT. - L?A.G.O.S.P.A.P. dispose d?un patrimoine important, essentiellement situé en province, qui sert pour des centres de vacances. Ce patrimoine appartient à la Ville de Paris qui le confie à l?A.G.O.S.P.A.P. Lorsque l?A.G.O.S.P.A.P. n?en n?a plus besoin parce que les choses ont évolué, que cela ne correspond plus à ses besoins, elle rend ce patrimoine à la ville.

Or, nous souhaiterions qu?il puisse y avoir un travail en amont qui permette de détecter à l?avance quels sont les locaux dont l?A.G.O.S.P.A.P. n?aura plus besoin à court ou moyen terme et ensuite entrer en discussion avec les différentes collectivités de cette région pour voir s?il n?y aurait pas une utilisation soit pour la Ville elle-même soit en partenariat avec d?autres, soit pour d?autres collectivités plutôt que de se retrouver devant un patrimoine qui nous revient sans qu?il y ait eu de travail en amont et dont nous ne savons pas quoi faire.

Evidemment, la tendance est de le vendre sans avoir pris le temps de travailler sérieusement une alternative.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Madame MARTINET, oui, je vous en prie.

Mme Marie-Pierre MARTINET. - C?est gentil de me donner la parole mais peut-être qu?il y a la réponse de M. DAGNAUD.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Oui, je l?ai là. Elle est positive.

Mme Marie-Pierre MARTINET. - Je souhaitais faire une explication de vote au nom du groupe ?Les Verts? sur ce v?u et en tant que membre du conseil d?administration et de l?A.G. de l?A.G.O.S.P.A.P. J?aurais pu en être cosignataire.

Je voudrais préciser qu?il me semble important qu?un travail soit fait, c?est globalement le sens du v?u et c?est pourquoi nous y adhérons, avec l?A.G.O.S.P.A.P. Néanmoins, quand l?A.G.O.S.P.A.P. est forcée de céder des propriétés qu?elle a en valorisation du patrimoine, de la subvention qui lui est versée, c?est bien parce qu?elle ne peut plus répondre aux besoins des enfants et parce que les coûts de journée ne sont pas compensables par le montant de la subvention que lui accorde la Ville de Paris.

C?est dommage parce que certains sites sont remarquables et c?est notamment le cas du couvent de Reillane qui offrait une prestation et un environnement de très grande qualité pour les enfants. Chaque fois que l?A.G.O.S.P.A.P. se sépare d?un site, c?est bien parce qu?elle n?a vraiment pas le choix en termes de coûts, malgré ses intentions d?offrir des prestations d?excellente qualité aux enfants des agents de l?administration parisienne.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 288).