Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DASES 8 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de souscrire un avenant à la convention pluriannuelle signée avec l’association “Compagnons de la Nuit”, 15, rue Gay-Lussac (5e), et fixation de la participation financière du Département de Paris au fonctionnement du service “La Moquette” géré par l’association pour l’exercice 2006.

Débat/ Conseil général/ Janvier 2006


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DASES 8 G ayant trait à un avenant à la convention pluriannuelle signée avec l?association ?Les compagnons de la nuit?, 15 rue Gay Lussac dans le 5e, et à la fixation de la participation financière du Département de Paris au fonctionnement du service ?La moquette? qui est géré par cette association, ceci pour l?exercice 2006.

Mme COHEN-SOLAL désire interroger Mme STAMBOULI.

Mme COHEN-SOLAL a la parole.

Mme Lyne COHEN-SOLAL. - Merci, Monsieur le Président.

Plus qu?interroger ma collègue Mme STAMBOULI, je profite du vote de cet avenant pour, justement avec Mme STAMBOULI, saluer le travail réalisé quotidiennement par l?association ?Les compagnons de la nuit? et tout particulièrement le caractère innovant de ses activités développées dans l?espace connu ?La moquette?, ses activités qui ont été lancées par le Père Pédro MECA qui vient de transmettre le relais, et que je voudrais saluer.

Cette association a pour devise ?se rencontrer avant de se raconter?. Elle va à la rencontre des femmes et des hommes qui subissent la plus grande précarité, leur offre liens sociaux et reconnaissance. Elle se situe en plein coeur du 5e arrondissement qui compte encore trop peu de structures d?aides sociales. Cette association et tous les membres de son équipe misent sur la restauration de la dignité des personnes comme base de réinsertion.

Lors de la réouverture du local entièrement rénové grâce au soutien de la Ville, avec Gisèle STIEVENARD et Mylène STAMBOULI, nous avons pu mesurer le sérieux de leur travail et les fruits obtenus. Le 5e arrondissement compte trop peu de structures accueillant les plus précarisés comme je viens de le dire. Il est normal qu?il prenne sa part dans l?accueil de ces populations. Je me félicite aussi autant de l?aide aux ?Compagnons de la nuit? que de l?ouverture prochaine du restaurant Santeuil pouvant leur offrir une restauration assise le midi et le soir.

Merci, Monsieur le Président.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame COHEN-SOLAL.

Mme STIEVENARD va vous répondre et Mme STAMBOULI interviendra sur le projet de délibération suivant.

La parole est à Mme STIEVENARD.

Mme Gisèle STIEVENARD, vice-présidente, au nom de la 6e Commission. - Je rejoins les propos que vient de tenir Lyne COHEN-SOLAL. Nous étions en effet les deux vice-présidentes chargées de ce dossier, à l?inauguration des locaux rénovés de ?La moquette?, le 30 septembre dernier, en compagnie de Mme Lyne COHEN-SOLAL. C?est une association bien connue, qui fait un excellent travail, travail de rue, mais aussi propositions d?activités très variées pour des personnes très désocialisées, des permanences en soirée, des permanences d?après-midi. Tout ceci a obtenu une reconnaissance puisque, depuis 2002, nous avons formalisé une convention triennale entre le Département de Paris et l?association, que nous renouvelons. Il s?agit là de fixer la participation du Département à 94.000 euros pour l?exercice 2006.

Comme l?a indiqué Mme COHEN-SOLAL, nous aurons prochainement l?ouverture du restaurant Santeuil, en mars ou avril, et la délibération figurera à l?ordre du jour, je le pense, de la prochaine séance.

C?est donc une offre supplémentaire utile dans le centre de Paris.

M. Christian SAUTTER, président. - Parfait ! Le 5e arrondissement devient le champion de la lutte contre l?exclusion.

Mme Gisèle STIEVENARD, vice-présidente, rapporteure. - Pas encore !

M. Christian SAUTTER, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 8 G.

 Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DASES 8 G).