Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

142 - QOC 2002-498 Question de Mme Dominique BAUD et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris relative à l'entretien de la dalle Beaugrenelle (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2002


Libellé de la question :
"La partie de la dalle de Beaugrenelle desservant la piscine et la crèche Keller est dans un état de négligence de plus en plus accru et de plus en plus regrettable.
Il est vrai que cette dalle semble recevoir de façon habituelle les détritus envoyés du haut des tours par des habitants peu respectueux des autres.
Mais au-delà de cette situation dommageable aux habitants scrupuleux de leur environnement, il y a aussi, sur cette dalle, le passage quotidien de très jeunes enfants et de leurs parents qui se rendent à la crèche tous les jours.
Le circuit imposé ainsi à ces tout petits est tout à fait inacceptable. Ils doivent détourner les obstacles, respirer des odeurs nauséabondes, et la vigilance des parents doit être extrême afin qu'ils ne ramassent pas n'importe quoi.
C'est pourquoi Mme Dominique BAUD demande à M. le Maire de Paris ce que la Ville de Paris peut faire aujourd'hui pour améliorer cette situation, soit en intervention directe, soit en obligeant les responsables à nettoyer."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La question posée par Mme BAUD porte sur l'entretien de la partie de la dalle Beaugrenelle desservant la piscine et la crèche Keller.
La dalle Keller est propriété, par bail emphytéotique, de la société "Terre et Famille", société d'habitations à loyer modéré anciennement filiale de la Poste. Ce bail a été conclu à l'époque avec la Poste, avec obligation pour la société "Terre et Famille", de réaliser un parc de stationnement, la crèche et des logements.
En 1981 lors de la première rénovation urbaine de la zone Beaugrenelle, une convention de gestion a été établie entre la Poste, "Terre et Famille", la Ville de Paris et la S.E.M.E.A.-XV, la charge de l'entretien de la dalle étant déléguée à cette dernière.
La S.E.M.E.A.-XV, dont l'attention a été attirée sur cette plainte, précise que :
- le ramassage des papiers et détritus est effectué quotidiennement ;
- le lavage des différents espaces et la suppression des tags sont assurés régulièrement.
D'autre part, depuis plus d'un an, la S.E.M.E.A-XV n'a reçu aucun courrier de plainte portant sur ce sujet.
Il est à noter que les limites de propriété au niveau de la surface de la dalle sont quelque peu artificielles, sachant que les diverses propriétés sont imbriquées, et que les plaintes des riverains sont généralement liées à l'état de vétusté de certains ouvrages."