Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

44 - Vœu n° 39 déposé par Mme Anne LE STRAT et les membres du groupe "Les Verts" concernant le remplacement des eaux minérales offertes lors des réunions par de l'eau de la Ville

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons maintenant au v?u suivant, le n° 39.
Ce v?u concerne le remplacement des eaux minérales offertes lors des réunions par de l'eau de la Ville. Il est présenté par M. Christophe NAJDOVSKI, pour le groupe "Les Verts".
La parole est à M. NAJDOVSKI.
M. Christophe NAJDOVSKI. - Madame la Maire, lors de réunions des commissions, des colloques ou des conférences qui ont lieu dans le cadre des activités de la Ville et au sein de l'Hôtel-de-Ville, des bouteilles d'eau minérale sont généralement à la disposition des participants. Pour un certain nombre de raisons, il serait préférable qu'elle soit remplacée par des carafes d'eau de la Ville.
Je sais d'ailleurs que c'est déjà le cas pour certaines réunions, je pense notamment aux réunions de l'Exécutif municipal.
Paris s'est engagée dans une politique active de recyclage et de maîtrise des déchets. Dans ce cadre, la substitution de carafes aux eaux minérales contribuerait à la limitation des déchets produits par l'utilisation de bouteilles en plastique.
Cette initiative aurait en outre le mérite de faire savoir que la Ville de Paris produit son eau, qui est une eau d'excellente qualité malgré un jugement couramment répandu dépréciant injustement l'eau du robinet.
A l'initiative de la S.A.G.E.P., le remplacement des eaux minérales en bouteille est déjà entré en vigueur au S.I.A.A.P., ainsi qu'à la Commission consultative des usagers de l'eau de Paris. Elle est désormais offerte dans des carafes fournies par la S.A.G.E.P.
Ce v?u vise donc à généraliser cette initiative à l'ensemble des lieux et manifestations pour lesquels la Ville propose actuellement de l'eau en bouteille.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Madame CONSTANTIN, vous avez la parole pour répondre.
Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe. - En accord avec mon collègue Christophe CARESCHE à qui il appartiendra d'appliquer cette mesure, je suis favorable à cette disposition qui aura un triple avantage économique, puisqu'il n'y aura plus de dépenses liées à l'achat des eaux minérales, un avantage matériel du fait que tous les problèmes de stockage et de manutention seraient supprimés, même si l'entretien des carafes devra être particulièrement rigoureux, enfin et surtout un avantage lié à la promotion de la qualité de l'eau fournie à Paris et à cet égard, les arguments développés par Mme LE STRAT et M. NAJDOVSKI dans le texte du v?u sont tout à fait pertinents. C'est pour moi l'occasion de rendre hommage à l'ensemble des professionnels et des personnels de l'eau à Paris.
C'est donc favorablement que ce v?u peut être accueilli et je m'en réjouis particulièrement. Toutefois et à la demande des services, je souligne que l'Hôtel-de-Ville est ancien, et quelquefois mal entretenu et qu'il faudra préalablement vérifier l'état des conduites d'eau. Une analyse sera donc entreprise afin de s'assurer de la conformité aux normes du bâtiment dans son ensemble et de la qualité de l'eau qui arrive au robinet. C'est à ces conditions que le v?u pourrait être adopté.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 39 déposée par Mme LE STRAT.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 39 est adoptée.