Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

134 - QOC 2002-490 Question de Mme Marielle de SARNEZ et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris sur les mesures à prendre pour résorber les listes d'attente dans les maternelles notamment à l'école Jean-Dolent (14e)

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2002


Libellé de la question :
"Mme Marielle de SARNEZ et des membres du groupe Union pour la démocratie française demandent à M. le Maire de Paris de leur préciser le programme de mesures qu'il compte engager pour résorber les listes d'attente dans les petites sections de maternelle, des enfants de 2 ans 1/2 et 3 ans dans de nombreux établissements de Paris et plus spécialement à l'école Jean-Dolent (14e).
De nombreux parents attendent, en effet, avec inquiétude, une réponse à ce problème."
Réponse (M. Eric FERRAND, adjoint) :
"La Municipalité parisienne poursuit son effort de construction d'écoles nouvelles avec la livraison de 80 nouvelles salles de classes dont 38 en maternelle dès la rentrée 2002 et pour la rentrée 2003 l'ouverture de 73 salles de classes dont 48 en maternelle.
Afin de répondre à l'augmentation des effectifs prévue pour la rentrée prochaine, l'Académie de Paris a décidé l'ouverture de 14 classes maternelles réparties dans le 2e, 3e, 4e, 9e, 10e, 14e, 15e, 16e, 17e et 18e arrondissements.
Ces mesures de carte scolaire ont été prises afin de mieux répondre à l'attente des familles. Elles permettront d'accueillir tous les enfants âgés de 3 ans révolus dans une école maternelle publique à la rentrée prochaine. Dans des cas très limités, quelques enfants ne pourront être accueillis dans leur école de secteur mais une place leur sera proposée dans un établissement public voisin.
Concernant le 14e arrondissement, l'Académie a décidé l'ouverture d'une classe maternelle dans l'école maternelle Antoine-Chantin pour répondre aux besoins du secteur. L'école Jean-Dolent ne peut en effet en l'état actuel accueillir une classe supplémentaire dans ses locaux. Mais une étude a été demandée à la Direction de l'Architecture, afin de rechercher les possibilités d'agrandir les capacités d'accueil de l'école."