Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

50 - 2002, DPP 13 - Subvention à l'association "Inter AJI" pour ses actions de prévention de la délinquance. - Montant : 7.552,24 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2002


M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons au projet de délibération DPP 13 relatif à l'attribution d'une subvention à l'Association "Inter AJI" pour ses actions de prévention de la délinquance.
Je donne la parole à Mme Véronique DUBARRY.
Mme Véronique DUBARRY. - Monsieur le Maire, chers collègues, ce projet de délibération nous donne l'occasion de revenir sur des décisions prises par notre Assemblée. Les antennes "Action Jeunes Information" sont des structures mises en place par la Ville il y a plus de dix ans. Dispositif dont l'objectif principal est d'accueillir, de conseiller et d'accompagner les jeunes en difficulté des quartiers qualifiés de "sensibles".
Comme je l'ai déjà souligné à plusieurs reprises, ce dispositif mériterait d'être revu dans son ensemble tant du point de vue de ses missions que de ses moyens humains ou financiers afin de répondre au mieux aux évolutions de notre société.
Notre Assemblée a approuvé ce point de vue en adoptant un v?u en décembre dernier. Ce v?u stipulait que l'ensemble de ce dispositif devait être revu et que devrait être menée une réflexion commune sur son devenir passant par une revalorisation salariale des responsables d'antennes et par une meilleure formation des personnels, également par une redéfinition des objectifs et des missions qui seraient en adéquation entre les antennes et les moyens et surtout par une ouverture du dispositif à d'autres Directions de la Ville : D.A.S.E.S., D.J.S., politique de la ville.
Pourtant, aujourd'hui, nous avons appris que ce dispositif passe de la responsabilité de la DPP à celle de la DJS. Donc mes questions sont les suivantes : qu'en est-il de la remise à plat de ce dispositif, de l'éventualité d'une coproduction entre plusieurs Directions ? N'aurait-il pas été opportun, plutôt que de procéder à un simple transfert de compétences, de réfléchir à la mise en place d'un dispositif original, transversal qui tiendrait compte de la complexité des problèmes à traiter ?
Nous ne doutons pas que vous nous apporterez aujourd'hui les réponses à nos interrogations et que vous nous présenterez bientôt un dispositif ambitieux à la hauteur des enjeux de société dont les A.J.I. sont porteuses.
J'ajoute par ailleurs que vu la volonté du Maire de Paris affichée et déclarée à plusieurs reprises de s'intéresser au travail et aux réflexions faites par les Conseillers de base, il me semble que les réponses qu'apportera M. Christophe CARESCHE à ces questions doivent prendre en compte ces éléments.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Merci. La parole est à M. Christophe CARESCHE.
Je peux déjà confirmer à Mme DUBARRY ma détermination totale non seulement à être dynamique sur la prévention de la délinquance et à entendre ce qui vient des Conseillers de base !
M. Christophe CARESCHE, adjoint, au nom de la 5e Commission. - J'aborderai plusieurs points. Tout d'abord, comme je l'ai déjà expliqué en commission, les A.J.I. sont maintenant placées sous la responsabilité de Mme AUTAIN. Donc c'est la Direction chargée de la jeunesse et particulièrement la sous-direction concernée qui devra conduire cette action avec une volonté de réorganisation des A.J.I. comme nous nous y sommes engagés, il y a quelques semaines, lorsque le rapport a été publié.
Sur ce point précis, il s'agit simplement d'une subvention qui permet à l'association "Inter AJI" d'exercer un certain nombre d'actions. Il vous sera donc proposé par Mme AUTAIN une réorganisation des A.J.I. dès 2003.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je vous remercie beaucoup et j'invite Mme DUBARRY de toute façon à entrer en contact avec Clémentine AUTAIN pour préparer la suite. Elle sera très disponible pour y travailler avec vous.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPP 13.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DPP 13).
Je vous remercie.