Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

121 - Vœu n° 32 déposé par M. GAREL, au nom du groupe "Les Verts" concernant la condamnation de Grigory PASKO

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2002


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Alors, justement, nous passons à l'examen du v?u n° 32. Vous pensez bien qu'on n'allait pas oublier Grigory PASKO !
Monsieur GAREL, vous avez la parole.
M. Sylvain GAREL. - Je désespérais...
Je vous en remercie, Monsieur le Maire.
Grigory PASKO est quelqu'un qui n'est pas encore très connu mais qui, malheureusement, risque de le devenir dans les années qui viennent, puisque c'est un journaliste qui a été condamné à quatre années de prison pour haute trahison en Russie.
C'est un ancien officier de marine qui est aussi un écologiste et qui a filmé des scènes de déversement de déchets radioactifs par la flotte russe dans la mer du Japon. Ces images ont été diffusées par la télévision japonaise et ont suscité des réactions importantes dans ce pays.
Donc, Grigory PASKO a été arrêté pour cette raison, accusé d'espionnage ; c'est une stratégie qu'utilise assez souvent le Gouvernement russe pour mettre au pas les gens qui ne sont pas d'accord avec sa politique environnementale en particulier et sa politique en général.
Il y a eu de nombreuses interventions dans toute la communauté internationale, Amnesty International l'a déclaré "prisonnier de conscience", il y a eu beaucoup de démarches en France et à l'étranger pour demander la libération de Grigory PASKO.
Ce v?u consiste donc à demander au Maire de Paris d'utiliser toutes ses prérogatives pour agir dans le sens de la libération de ce prisonnier politique.
Je vous remercie.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Monsieur CHERKI, vous avez la parole.
M. Pascal CHERKI, adjoint. - Je vais vous lire, c'est plus simple, la réponse du Maire de Paris qui est celle que je propose que l'Exécutif reprenne à son compte :
"J'ai pris connaissance, comme les Parisiennes et les Parisiens, de la condamnation, le 25 juin dernier, par la Chambre militaire de la Cour Suprême de Russie, du journaliste Grigory PASKO à quatre années de prison pour haute trahison et espionnage. Ancien officiel de la marine et militant écologiste, ce journaliste a eu, aux yeux des autorités russes, le tort de dénoncer des crimes écologiques extrêmement graves, en filmant des scènes de déversement de déchets radioactifs, par la flotte russe, dans la mer du Japon".
Je m'associe pleinement à l'émotion suscitée par le cas de M. PASKO.
Cette condamnation inique heurte profondément la liberté d'expression et le droit à l'information. Sans le respect de ces valeurs, aucun Etat ne peut se déclarer démocratique. Cette attitude répressive, dont trop de journalistes sont victimes dans le monde, ne peut que renforcer la détermination de Paris dans son combat pour le respect des droits fondamentaux.
Par ailleurs, cette condamnation de M. Grigory PASKO est choquante, dans un contexte où nous connaissons les ravages commis sur l'environnement par les rejets sauvages de substances radioactives.
C'est pourquoi le Maire de Paris s'engage à écrire à l'ambassadeur de la Fédération de Russie en France pour lui faire part, au nom du Conseil de Paris, des Parisiennes et des Parisiens, de notre protestation et de notre très vive inquiétude face au rejet de la procédure d'appel de Grigory PASKO".
Bien évidemment, je vous appelle à voter ce v?u.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Monsieur GAREL, rapidement.
M. Sylvain GAREL. - Juste un petit mot. Je me réjouis de la qualité de la réponse, qui, pour une fois, est précise et claire.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Donc avis favorable de l'Exécutif.
Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 32 déposée par M. GAREL.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 32 est adoptée.