Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

94 - QOC 2001-152 Question de Mme Edwige ANTIER et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris sur la transformation de l'appartement de l'Hôtel-de-Ville en crèche municipale

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2001


Libellé de la question :
"M. le Maire de Paris a évoqué à plusieurs reprises, devant la presse, le projet de transformer l'appartement de l'Hôtel-de-Ville et le jardin en crèche municipale. Ce projet n'a, par contre, jamais été débattu devant les membres du Conseil de Paris, ni en Commission.
Mme Edwige ANTIER et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" aimeraient savoir :
1°) si la faisabilité du projet a été étudiée : accessibilité des lieux aux poussettes, niveau de pollution sonore du jardin, coût des transformations architecturales, compatibilité des lieux avec les normes des crèches ;
2°) si cette crèche, financée par l'impôt des Parisiens, serait ouverte à tous les habitants et citoyens du 4e arrondissement, en particulier, les employés du Bazar-de-l'Hôtel-de-Ville.
En dehors du nombre de berceaux, Mme Edwige ANTIER et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" ainsi que les autres groupes de l'opposition ont un projet d'ensemble pour la Petite enfance à Paris autour duquel ils demandent un débat de réflexion et des propositions."
Réponse (M. Christophe CARESCHE, adjoint) :
"L'étude de faisabilité du projet de création d'un établissement d'accueil de la Petite enfance dans une partie de l'appartement de fonction attribué antérieurement au Maire de Paris à l'Hôtel-de-Ville est en cours et va permettre, je l'espère, de confirmer sa conformité aux exigences définies dans le "Guide des équipements de la Petite enfance" établi par la DASES.
Dans cette perspective, cette multistructure (halte garderie/crèche) d'une capacité d'environ 50 enfants pourrait accueillir des enfants du personnel de la Ville de Paris et des enfants du quartier.
Dès lors que le principe en aura été définitivement arrêté, une délibération sur le principe d'implantation sera présentée au Conseil du 4e arrondissement et un maître d'?uvre sera désigné après délibération du Conseil de Paris.
Les crédits pour le financement des études pourraient être prélevés sur la provision de 10 millions de francs votée au budget primitif 2001.
Bien entendu, dans cette phase de maturation, toute réflexion sur ce projet est la bienvenue."