Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif aux jardins d’enfants de l’OPAC.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2005 [2005 V 251]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 24 juin 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 24 juin 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Les 22 jardins d?enfants de l?OPAC ont été créés entre 1921 et 1937, dans les quartiers populaires et périphériques de la Capitale, au milieu des HLM (alors HBM) pour y accueillir des enfants de 2,5 ans à 6 ans.

Structures publiques et ouvertes à tous, les jardins d?enfants de l?OPAC accueillent aujourd?hui près de 1.300 petits parisiens dans des sections excédant rarement 20 enfants. Cet effectif permet à la fois le respect du rythme des enfants, un apprentissage préscolaire de qualité et l?intégration et le suivi de nombreux enfants en difficulté psychosociales (près d?un quart des enfants accueillis) et d?enfants handicapés.

Ces structures populaires permettent à des petits parisiens de toute origine sociale de s?y côtoyer (20 % de familles ont des revenus inférieurs au RMI, deux tiers des revenus inférieurs au revenu moyen parisien). L?intérêt social et pédagogique de ces structures anciennes et originales est unanimement reconnu par les spécialistes de la petite enfance.

Ces jardins d?enfants sont situés dans le 12e (16, rue Edouard Robert) ; le 13e (30, rue Pinel, 5, rue du Docteur Landouzy, 13, rue Fontaine à Mulard et 3, rue Dupuy de Lôme) ; le 14e (12, avenue de la Porte de Châtillon et 6, rue du Général Humbert) ; le 15e (11, rue des Quatre Frères Peignot) ; le 17e (4, rue F. Pelloutier) ; le 18e (251, rue Marcadet, 5, rue Jean Varenne, 2, rue Frédéric Schneider et 2, rue Eugène Fourmière) ; le 19e (24, rue Alphonse Karr, 9, avenue Ambroise Rendu, 6-8, rue de la Solidarité, 20, avenue Mathurin Moreau et 78, rue du Pré Saint-Gervais) et le 20e (140, rue de Ménilmontant, 3, rue Victor Dejeante, 8, rue Félix Terrier et 6, rue Schubert).

Face aux inquiétudes exprimées par les parents et les personnels quant à l?avenir de ces structures,

Sur la proposition des éluEs du groupe ?Les Verts?,

Emet le voeu que la Ville de Paris :

- conduise à son terme la concertation sur l?évolution des jardins d?enfants avec les syndicats des personnels et avec le collectif des parents ;

-s?engage à un soutien politique et financier dort et durable auprès de tous les jardins d?enfants de l?OPAC incluant notamment un plan pluriannuel de financement de rénovation des locaux ;

- maintienne les jardins d?enfants de l?OPAC dans leur fonctionnement actuel d?accueil des petits parisiens de 2 ans et demi jusqu?à 6 ans dans des conditions tarifaires permettant le brassage social et culturel qui y est réalisé ;

-s?appuie sur l?exemple de ces structures pour développerun ambitieux service public d?accueil de la petite enfance.