Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

71 - QOC 2001-171 Question de Mme Clémentine AUTAIN et des membres du groupe communiste, à M. le Maire de Paris au sujet des nuisances occasionnées par le trafic ferroviaire de la gare Saint-Lazare (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2001


Libellé de la question :
"Compte tenu des nuisances insupportables occasionnées par le trafic ferroviaire très dense en partance de Paris - Saint-Lazare, les habitants du 17e arrondissement attendent depuis longtemps la couverture des voies ferrées entre la gare Saint-Lazare et Pont Cardinet. Ce recouvrement permettra en outre la création d'espaces verts et d'équipements collectifs, qui font cruellement défaut dans ce quartier.
Mme Clémentine AUTAIN et les membres du groupe communiste aimeraient connaître l'état d'avancement de ce projet d'urgence. En continuité de ce dernier, ils souhaitent également être informés de la situation du futur Parc-des-Batignolles, prévu par le contrat d'alternance."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"L'idée d'une couverture des voies ferrées entre la gare Saint-Lazare et Pont Cardinet, avec l'aménagement de ces couvertures, est évoquée depuis de nombreuses années. La municipalité a la volonté de faire avancer ce projet et, en priorité, sur la section comprise entre le boulevard des Batignolles et la rue Cardinet dans le 17e arrondissement. Ce projet se heurte à des contraintes techniques fortes en raison de l'encombrement des faisceaux ferroviaires sur cette section et des difficultés à trouver des endroits possibles pour recevoir les appuis de l'ouvrage de couverture. J'ai d'ores et déjà demandé que les études soient reprises, en liaison avec R.F.F. et la S.N.C.F. pour ce qui concerne les contraintes techniques et ferroviaires.
S'agissant des Batignolles, la municipalité a la volonté de réaliser un grand parc dans le cadre d'un aménagement d'ensemble. Il importe là-aussi, de reprendre contact avec la S.N.C.F. et R.F.F. afin de définir les perspectives envisagées pour les emprises et de préciser celles qui sont libérables à court et moyen terme. Ces contacts seront pris dans les prochains mois."