Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

84 - V - Questions du groupe "Démocratie libérale et indépendants".QOC 2001-142 Question de M. Claude GOASGUEN et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Préfet de police à propos de la prolifération des exhibitionnistes et de la prostitution, boulevard Lannes (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2001


Libellé de la question :
"M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" souhaitent attirer l'attention de M. le Préfet de police sur la prolifération des exhibitionnistes et de la prostitution, boulevard Lannes (16e), malgré la présence des cars de gardes mobiles assurant la protection de l'Ambassade de Russie.
Ceux-ci semblent ignorer les différentes infractions pour se consacrer uniquement à la surveillance de la représentation diplomatique.
M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" demandent à M. le Préfet de police de bien vouloir leur indiquer dans quelle mesure ces fonctionnaires, mis sous son autorité, ne pourraient aussi assurer le respect de l'ordre public dans les environs immédiats de l'Ambassade de Russie, pour le plus grand profit des riverains."
Réponse (M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE) :
"Les sites de la Capitale confrontés à des activités de prostitution font l'objet d'une attention constante de la part des services de police, dans le cadre législatif et réglementaire en vigueur qui a régulièrement été rappelé à cette tribune.
Dans le secteur du boulevard Lannes compris entre la Porte de la Muette et la Porte Dauphine, où plusieurs personnes originaires d'Europe centrale se livrent régulièrement à la prostitution, les services de police locaux effectuent des patrouilles quotidiennement.
C'est ainsi que depuis le début de l'année, une soixantaine de prostituées ont été contrôlées, parmi lesquelles une quinzaine, en situation irrégulière, ont été mises à disposition des services compétents de la Préfecture de police pour examen de leur situation administrative au regard de la législation sur le droit de séjour des étrangers en France.
Les effectifs du commissariat central du 16e arrondissement interviennent également dans les avenues parallèles au boulevard Lannes, notamment les avenues des Maréchaux Maunoury, Lyautey et Fayolle, pour lutter contre les nuisances auxquelles sont confrontés les riverains de ces voies, fréquentées par des exhibitionnistes.
Les actions de contrôle renforcées, menées dans ce secteur depuis le début de l'année se sont traduites par l'interpellation d'environ 20 individus par mois, pour exhibition sexuelle.
Les effectifs de la brigade de répression du proxénétisme, dont la mission principale est d'établir le délit de proxénétisme, interviennent également au travers d'opérations ponctuelles de contrôle de la prostitution, réalisées sur les secteurs de la capitale concernés par ce phénomène, dont le boulevard Lannes.
Des modifications de voirie ont, en outre, été effectuées avenue du Maréchal-Fayolle, afin de limiter la circulation automobile d'individus se livrant au voyeurisme.
L'ensemble de ces mesures, pour lesquelles les riverains ont manifesté leur satisfaction auprès des fonctionnaires de police locaux, a permis d'enregistrer une nette diminution des nuisances dénoncées.
Bien entendu, ces difficultés continueront d'être très suivies par les effectifs de la Direction de la police urbaine de proximité et de la Direction de la police judiciaire, qui sont seuls à même d'intervenir dans ces domaines, les gendarmes mobiles ayant, quant à eux, pour mission d'assurer la sécurité de l'ambassade de Russie et non pas de dissuader des personnes de se livrer à l'exercice de la prostitution, qui en tout état de cause, demeure une activité non répréhensible."