Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

85 - QOC 2001-143 Question de M. Claude GOASGUEN et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris concernant le plan de fidélisation des professeurs dans les collèges dits difficiles de la Région d'Ile-de-France présenté par M. le Ministre de l'Education nationale

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2001


Libellé de la question :
"M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" souhaitent attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur le plan présenté par le Ministre de l'Education nationale pour fidéliser les professeurs dans les collèges dits difficiles de la Région d'Ile-de-France.
Pour remédier au déficit de candidatures de professeurs dans certains collèges de la région, le Ministère de l'Education nationale a rendu public un train de mesures visant à fidéliser les professeurs par l'octroi de différents avantages particuliers aux personnels acceptant de s'engager à rester au moins 4 ans dans ces mêmes établissements. Ces mesures - applicables dans 101 collèges d'Ile-de-France choisis par le Ministère - devraient entrer en vigueur dès la rentrée prochaine.
M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" demandent à M. le Maire de Paris de leur faire savoir s'il a été consulté sur la liste des collèges visés par ce plan et de bien vouloir veiller à ce que la Collectivité parisienne, qui compte également des établissements à problèmes, ne soit pas le parent pauvre de ce dispositif."
Réponse (M. Eric FERRAND, adjoint) :
"Le Directeur de l'Académie de Paris nous a fait connaître que quatre collèges (Utrillo, Clémenceau, Gérard-Philipe dans le 18e arrondissement et Delaunay dans le 19e arrondissement) situés dans le nord-est parisien bénéficieront à la rentrée prochaine du dispositif prévu par le Ministère de l'Education nationale en vue de stabiliser le personnel enseignant dans ces collèges réputés difficiles au vu des critères de ce Ministère.
La Ville accorde une attention particulière et se félicite des efforts qui pourront être entrepris par l'Académie en vue de lutter contre l'échec scolaire, et d'améliorer les performances de ses établissements."